L'Autorité de la concurrence a repoussé à fin décembre sa décision concernant le projet de rachat par TF1 des chaînes TMC et NT1, a-t-on indiqué lundi de source proche du dossier à l'AFP, confirmant une information de La Tribune. L'Autorité de la concurrence, qui a auditionné TF1 le 20 novembre, a demandé plusieurs concessions à TF1, notamment soit de renoncer à sa future chaîne "bonus" reçue fin 2011 dans le cadre de l'arrêt de la diffusion analogique, soit de ne pas en faire une chaîne généraliste, selon le quotidien économique. L'Autorité, qui devait initialemment rendre son avis début décembre, a également fait part de ses préoccupations quant à la montée en puissance de TF1 dans la paysage publicitaire audiovisuel (47,5% de part de marché publicitaire en 2008) avec le rachat de NT1 et TMC. Pour y répondre, l'Autorité souhaite que la régie publicitaire de TF1 reste indépendante de celle des deux chaînes gratuites de la télévision numérique terrestre. Elle voudrait également interdire à TF1 de faire la publicité des programmes de NT1 et TMC, selon la source. Des inquiétudes portent en outre sur l'accès aux droits (sports, fictions, documentaires): avec cette acquisition, TF1 risque de récupérer les droits les plus intéressants et les rentabiliser rapidement en diffusant les programmes sur NT1 et TMC. L'Autorité de la concurrence étudie actuellement les propositions qu'a faite TF1 face à ces préoccupations.