LE FICHIER GBOX_CFG
Si le CWSHARE concerne surtout la configuration du partage de vos données, GBOX_CFG prend en compte les données pour les contrôles des slots et de l’émulation au niveau hardware.
La variable Z
Z: { 01 12 } 192.168.1.29 8024
Le paramètre « Z » permet tracer tous les mouvements entrepris par et vers GBOX y compris les erreurs en les visualisant vers :
Soit un client TELNET (console en mode texte)
Soit vers un ficher texte
Soit vers un port et l’adresse IP indiquée.
En réalité ce paramètre, n’a aucun aucune influence sur le partage c’est juste une aide à tracer débuggeur les erreurs éventuelles, un peu comme le ferais un programmeur en lançant l’exécution d’un programme pas à pas.
Oups rien compris ça marche comment ?
Pas de panique c’est plus simple que ce que le jargon le laisse entendre.
Z: { XX YZ } AAA.AAA.A.AA BBBB


Les deux premiers octets nous indiquent la façon dont GBOX doit se comporter :

xx=00 PAS DE CONSOLE - INACTIF
XX=01 CONSOLE ON - ACTIVE
Y=0 SORTIE DEBUG (NE PAS UTILISER)
Y=1 PAS DE SORTIE DEBUG
Z=0 SORTIE VERS CONSOLE (TELNET)
Z = 1 SORTIE VERS /var/tmp/debug.txt
Z=2 SORTIE VERS PORT UDP
xx active 01 ou pas 01 la console TELNET
Yz me permettent par contre d’établir si ont peut créer un output de débug
secondaire ou pas.
Paramètre Y a laisser sur 1 je pense qu’il n'est pas implémenté.
Le paramètre Z détermine vers quels périphériques nous allons pouvoir lire le
trafic.
o 0 = vers la console en TELNET
o 1 = vers un fichier texte qui se crée automatiquement dans ../tmp et qui se nomme debug.txt
o 2 = vers un port UDP suivant l’adresse IP, très utile pour voir sur un pc ce qui passe en direct.
o

32


Exemple de trace avec création du fichier debug.txt
GBOX 2.25/Linux@PPC ( Jan 14 2007, 20:38:18 )
OSD (dbox2) IP = 192.168.1.17
mode 03
AU:02/update:01/KeyFile:00 Hash:01 DispECM:01/EMM:00 UDPInit:00 OSD:03
ATACK ALERT: from IP 192.168.001.017 port 8020 PASSWORD IS WRONG
=========== ECM on CaID 0x0100, pid 0x060F ====
CW0: 43 66 BF 68 70 3F 9A 49
CW1: 04 85 2D B6 D4 C4 3A D2
===============================================
prov: 0080 ( on card prov.nr. 1 ), pkey: 0D
<-ECM (1<-)-01 received from ********.dyndns.tv
<-ECM (2<-)-01 received from ********.dyndns.tv
ECM: CA ID: 0x0100 Seca/Mediaguard (0089) -> CA PID: 0x060E
Nous verrons en détails au moment d’analyser les log
Vous avez compris cette variable va surtout servir à ceux qui veulent affiner sa configuration, je conseil de vous amuser un peu avec mais de le désactiver après, ça évitera de gaspiller des ressources.
La variable W
LA variable W permet d’utiliser GBOX comme un émulateur SEASON.
W: { 01 XX } 9600
XX est le port de communication sur lequel la SEASON est connecté. Une fois activé tous le système ne travaille plus qu’en émulation IRDETO ALLCAM au lieu de MULTICAM et en même temps capter le flux qui passe entre carte et le décodeur.



Type de tâches
0 XX Mode normal (pas de SEASON, utilise MULTICAM)
1 XX SEASON Emulation IRDETO ALLCAM CHID 0602 NONZ

10 XX SEASON Emulation IRDETO ALLCAM CHID 1702 NONZ
11 XX SEASON Emulation IRDETO ALLCAM CHID 1702 Z
12 XX SEASON Emulation IRDETO ALLCAM CHID 1722 Z
13 XX SEASON Emulation IRDETO ALLCAM CHID 1762 Z ** X1 Port COM utilisé (1 or 2)
** 0X Utilise la détection CTS f_r RST ** 1X Utilise la détection DCD f_r RST ** ** 9600 = vitesse de transfert à utilise (BAUDRATE) (ne fonctionne qu’en dbox2)




C’est quoi la SEASON ?

L’interface SEASON 1 est une carte émulatrice, elle est très proche des wafer mais on
remplace le processeur de la carte par un circuit permettant de la relier au port série de
l’ordinateur. C’est donc un logiciel de l’ordinateur qui va donc remplacer le PIC (ou
autre).
L’interface SEASON 2 est une carte SEASON 1 a laquelle on a rajouté un connecteur de
carte à puce avec des connections pin à pin. C’est la carte utilisée par ceux qui veulent
intercepter et étudier le dialogue entre un décodeur et la carte à puce. On crée à l’aide
de ces cartes un fichier « journal » des commandes interceptées, en anglais on dit qu’on
fait un « Log », on appelle donc ces cartes des cartes Logeur (prononcer LOGUEUR





Donc avec ce paramètre GBOX peut contrôler l’interface SEASON.
A travers la SEASON on peut transmettre les CW (CONTROL WORD). Si on utilise la
SEASON avec dbox2, GBOX doit être démarré deux fois. Une première fois pour la
SEASON et une seconde pour le Dbox2. C’est la raison pour laquelle on doit avoir deux
dossiers.
Par exemple : .. /var/keys/SEASON
Dans ce dossier vous mettez les mêmes données que dans ../var/keys/ en incluant
GBOX_cfg
and cwshare.cfg.
cd /var/keys/SEASON ln -s /var/keys/GBOX GBOX ln -s /var/keys/IRDETO IRDETO ln -s /var/keys/seca seca
..
Noter que la seconde demande de GBOX est adressée par le dbox2 dans une variable de
cwshare.cfg.
Ceci est la raison de deux dossiers distincts noter aussi que deux ports différents sont
utilisés
Comme l’instruction précédente elle est surtout destinée à des personnes désireuses de creuser, je conseille de laisser 00 00 pour les débutants.


La variable « G » indique de la façon dont il doit considérer les émulateurs
G: { 03 }
0 Pur Emu
1 Pur SoftCam (quand la carte est dedans), Emulateur (quand il n'y a pas de carte)
2 Pur Client (pas de carte, pas d’emu, se contente de partager avec les autres)
3 Mode mixte !!!!! Toujours utiliser celui-ci, il est par défaut d’ailleurs !!!!!
Laissez toujours G à 03 comme dans l’exemple
La variable C
Décide quel ECM qui partent ou arrivent seront vues ou pas sur la console.
C: { 01 }
0 Ne montre aucun ECM's
1 Montre uniquement les ECM'S valide et qui arrivent à destination
2 Montre tous les ECM'S with complete data display
La variable M
Décide quel EMM qui partent ou arrivent seront vues ou pas sur la console.
M: { 00 }
0 Ne montre aucun EMM ‘s
1 Montre uniquement les EMM ‘S valide et qui arrivent a destination
2 Montre tous les EMM ‘S with complete data display
Reply With Quote