La chute des prix des équipements, qui les rend désormais abordables, ainsi que la quantité croissante de contenus plus attrayants, contribuent à la poussée du HD d'une manière globale.

Dans son rapport de prévisions Global HDTV Forecasts to 2016 – 6th edition, Informa Telecoms & Media estime que, bien que les téléviseurs HDTV aient été observés dans 3% à peine des foyers munis d'un poste de télévision en 2005, 34 millions de foyers HD actifs seront ajoutés à ces chiffres en 2011, ce qui donne un total de 131 millions. Selon eux, ces statistiques seront plus que triplées d'ici 2016.

L'analyste prédit avec audace que la croissance a été si spectaculaire dans certains territoires que d'ici la fin 2016, les plates-formes de plusieurs pays seront proches du point où la majorité des utilisateurs, voire tous, seront en mesure de regarder des contenus HD. Informa dit que cette tendance soulève la perspective d'une autre série de basculements, où la HD deviendrait la norme et où la norme émergente UltraHD servirait de version améliorée.

La HD est désormais une proposition de marché de masse et le rapport déclare fermement que la TV en HD ne décollera pas dans un territoire sans que les principaux télédiffuseurs de programmes gratuits ne s'impliquent. Sans surprise, les grands événements sportifs, en particulier les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de football, stimulent ces télédiffuseurs dans leur apport de telles offres.

Pour le moment, l'Amérique du Nord est au premier rang des régions de la HD, comptant pour deux tiers des téléviseurs HD en 2010, mais ces statistiques vont probablement changer, car d'autres régions, comme celles d'Asie-Pacifique, les rattrapent à grands pas.