CanalPlay Infinity, un vrai rival pour Netflix ?


C'est la première offre française anti-Netflix : le groupe Canal+ a annoncé le lancement le 8 novembre prochain d'un service de VoD par abonnement baptisé CanalPlay Infinity.
Pour 9,90 € par mois, les abonnés pourront regarder un nombre illimité de films et de séries. Le catalogue de ce nouveau service serait composé de 2 000 films de cinéma et 700 épisodes de séries, et comprendrait 50 nouveautés chaque mois. CanalPlay Infinity sera d'abord lancé en exclusivité sur la NeufBox de SFR avant d'être étendu à l'ensemble des plates-formes ADSL et des appareils connectés dont la console XBox.
Cette offre vient compléter le service de VoD payante du groupe Canal+, CanalPlay, qui revendique 700 000 utilisateurs uniques chaque année. Ces derniers achètent selon le groupe entre 7 et 8 millions de vidéos. Avec CanalPLay Infinity, Canal+ espère aussi toucher une audience plus jeune et plus urbaine que celle de Canal+ et de Canalsat.
CanalPlay Infinity s'inscrit dans une double stratégie pour Canal+ : celle d'être toujours un précurseur sur le marché, en étant le premier à se positionner dans ce domaine, et celle d'anticiper l'arrivée de la télévision connectée et des acteurs du web, notamment issus des Etats-Unis comme Netflix.
«Nous anticipons une évolution de notre marché, en particulier grâce à l'émergence des télés connectées qui vont devenir de plus en plus nombreuses et qui vont conduire à de nouveaux modes de consommation des téléspectateurs et de nos clients. Nous souhaitons être l'acteur de référence dans ce marché en pleine mutation» a indiqué Bertrand Meheut, P-dg du groupe Canal+ lors d'une conférence de presse à Paris.
Toutefois, CanalPlay Infinity pourra-t-il un jour rivaliser avec un service comme Netflix, qui propose des contenus très rapidement après leur sortie ou leur première diffusion ? Or la législation française impose un délai de trois ans entre la sortie en salles d'un film et sa disponibilité en vidéo à la demande par abonnement. Ce qui signifie, que CanalPlay ne pourra proposer de films sortis après 2008. D'après la chronologie des médias français, il est finalement plus facile d'acheter un DVD ou de visionner un film via un service de VoD payante, car alors le délai n'est que de quatre mois après la sortie en salles.
La question de fraîcheur du catalogue de CanalPlay Infinity concerne également les séries TV, qui sont les programmes les plus attractifs en VoD pour les utilisateurs français. Entre la diffusion des séries américaines aux Etats-Unis et leur disponibilité en France, il s'écoule plusieurs mois. Si jamais en 2012 , Netflix traverse la Manche depuis la Grande-Bretagne où le service doit s'implanter, son offre de films et de séries américains pourrait bien être plus compétitive que celle de CanalPlay Infinity.