HITEC Luxembourg S.A., société d'ingénierie et de technologie basée au Luxembourg, a été choisie pour la fourniture de quatre stations satellitaires terrestres pour surveiller et piloter le réseau par satellites EDRS. La DLR (Deutsches Zentrum für Luft-und Raumfahrt), ayant récemment signé un contrat avec Astrium pour la fourniture des parties essentielles du segment sol, a confié à son sous-traitant, SES TechCom, la direction du projet. Le contrat de HITEC Luxembourg, comprend la conception, la fabrication et l'installation sur des sites particuliers en Allemagne, en Belgique et au Royaume-Uni. "L'infrastructure au sol est un élément essentiel du projet EDRS. La compétence reconnue de SES TechCom dans la livraison de produits et services de haute qualité est l'assurance que toutes les exigences normatives d'un tel segment sol novateur seront remplies. Forts de la réussite et de l'expérience acquise avec notre partenaire HITEC Luxembourg, dans plusieurs projets européens nous avons sélectionné cette société luxembourgeoise reconnue pour fournir les quatre systèmes d'antennes", a déclaré Gerhard Bethscheider, Managing Director de SES ASTRA TechCom.

EDRS est une constellation européenne de satellites de télécommunications géostationnaires relayant les satellites en orbite basse (LEO) et les stations terrestres. Ce système permettra aux satellites LEO de fournir de manière continue des données à large bande passante, même en l'absence de vue directe avec leur station sol dédiée. EDRS (European Data Relay Satellite) offrira de nouvelles possibilités d'acquisition et de distribution de données suite à des catastrophes et stimulera le développement d'applications nouvelles dans les domaines de la protection de l'environnement, de la sécurité et des prévisions météorologiques.

Ces antennes novatrices de 6,8 mètres à débattement limité joueront un rôle essentiel au sein de l'architecture du système de satellites relais de données européen (EDRS). Les stations sol EDRS comprennent deux stations sol "feeder link" et deux stations sol "Data" le tout opérant en bande Ka. La livraison des premières stations satellitaires terrestres est prévue pour fin 2013 les dernières étant installées mi 2014.. "Obtenir rapidement l'information pertinente est devenu primordial, notamment en cas de réponse aux catastrophes ou pour des applications de sécurité. Le système EDRS permettra d'accroître formidablement la vitesse avec laquelle nous recueillons les données de communication ou de surveillance. Dans ces domaines, fiabilité et performance des stations sol sont des avantages décisifs. Nos systèmes innovent dans le domaine de la conception d'antennes et seront à la hauteur des exigences requises pour assurer une transmission des données rapide et fiable. Notre PME est fière d'avoir obtenu ce contrat pour la phase de construction d'une autoroute de données européenne" a souligné Yves Elsen, Managing Partner et directeur général de HITEC Luxembourg.

Ce projet s'intégrant dans la réalisation du programme EDRS suit la récente livraison d'une antenne à débattement complet de 13 mètres en bande Ka pour la DLR. Cette nouvelle sélection de HITEC Luxembourg par SES TechCom pour la livraison de quatre systèmes d'antennes témoigne de la reconnaissance des capacités de réalisation et d'expertise technique de la société.

"L'attribution du marché EDRS à SES TechCom démontre la confiance que les acteurs majeurs de l'industrie spatiale européenne placent dans les capacités techniques développées au Luxembourg depuis son adhésion à l'ESA. Le marché passé par SES TechCom à HITEC Luxembourg réunit les savoir-faire Luxembourgeois au service de cet important programme de satellites européen.", souligne François Biltgen, membre du gouvernement luxembourgeois et Ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche.