Gulli lance une tablette pour les petits

Gulli, la chaîne gratuite pour la jeunesse et la famille sur la TNT, co-détenue par Lagardère Active et France Télévisions, a mis en avant lundi les temps forts de sa saison 2012-2013.


L'accent a porté notamment sur les nouveaux médias: à ce titre, Gulli lancera le 30 septembre en magasins, sa première tablette sous Androïd destinée aux jeunes enfants.

Créée en partenariat avec Kurio/KD Interactive, cette tablette sera commercialisée au prix de 199 €, et proposera deux heures de vidéos pré-téléchargées.

Elle donnera accès au service de télévision de rattrapage de la chaîne, Gulli Replay, ainsi qu'à des épisodes de séries animées phares telles Beyblade Metal Fury, Monk, Linus & Boom.

En parallèle, la tablette déploiera des applications de jeux ( Angry Birds, Fruit Ninja) et d'activités de coloriage et de dessin.

D'un format de 7 pouces pour une mémoire de 8Go, elle pourra également se transformer en lecteur de vidéos et MP3.

Le contrôle parental est intégré dans ses fonctionnalités.

Toujours dans le secteur des nouveaux médias, Gulli va par ailleurs étendre son service de catch-up à la console Xbox 360 et prépare de nouvelles applications liées à ses programmes.

Même si les diversifications, qui comptent aussi l'ouverture d'un deuxième parc à thème en France, permettent de générer de nouvelles sources de revenus, le média TV reste l'activité principale de la chaîne.

Cette saison, Gulli, dont la programmation est fondée sur de l'animation, des documentaires, des fictions, du flux et de la télé-réalité, a pour objectif de renforcer son audience sur les cibles enfants, parents et familles, notamment aux heures de grande écoute.

Sur le marché français, la chaîne, devenue bénéficiaire et qui affiche un chiffre d'affaires de 45 M€, est actuellement l'objet d'un enjeu entre Lagardère et France Télévisions.

Poussé par l'Etat actionnaire à ouvrir une chaîne jeunesse en propre, le groupe public souhaiterait pouvoir racheter les 66 % des parts détenues par Lagardère.

Mais le groupe privé n'a pas l'intention de vendre. Au contraire, il serait même prêt à racheter les 34 % que possède FTV dans Gulli.

Et ce d'autant plus, que la chaîne est devenue une marque emblématique pour Lagardère, en France, comme à l'étranger.

Lagardère a ainsi lancé en 2009 les versions locales russes de TiJi et de Gulli.

Cette dernière est reçue par 1,7 millions d'abonnés tandis que TiJi en touche 4,5 millions sur les réseaux ER-Telecom, Rostelecom et Sovintel.

Les deux chaînes payantes ont atteint l'équilibre et Lagardère Active envisage de s'attaquer à d'autres territoires.