L’industrie de la publicité sur le pied de guerre, la fonction disponible pour les développeurs

Depuis l’annonce faite par Mozilla de désactiver les cookies tiers par défaut dans son navigateur Firefox, l’industrie de la publicité ne manque pas de menacer ouvertement la firme et qualifie même cette action de « dangereuse et inquiétante ».

En effet, emboîtant le pas à Apple, l’entreprise a affirmé intégrer ces changements à la version 22 de Mozilla dont la sortie est prévue pour le 25 juin de cette année.

Pourtant, bien avant l’implémentation de cette version de son navigateur, la firme propose déjà un patch qui, par défaut, autorise uniquement l’installation des cookies provenant directement du site. Les cookies tiers se verront donc bloqués.

Le patch est encore au stade de « Nightly », donc la mise à jour est disponible uniquement pour les développeurs inscrits à ce canal.

Le PDG de l’IAB (Internet Advertising Bureau), Randall Rothenberg, estime que « des milliers de petites entreprises qui constituent la diversité des contenus et services en ligne seront contraintes de fermer leurs portes. »

Dan Jaffe, vice-président de l’ANA (Association Of National Advertisers), semble lui faire écho en arguant que « Ceci est préjudiciable à l'intérêt des consommateurs et va nuire à l'Internet »




Sources : IAB, ANA, blog Mozilla