Mobiles et réseaux sociaux accroissent l’attractivité de la télévision

Pascale Paoli-Lebailly | 26-09-2013
La consommation de télévision a encore augmenté au 1er semestre en Europe et aux Etats-Unis, tant sur les postes classiques que sur les autres écrans révèle une nouvelle étude Eurodata TV Worldwide-Médiamétrie.

"Le visionnage sur écrans mobiles, la télévision de rattrapage et les commentaires sur les réseaux sociaux augmentent l'attractivité des programmes TV", a expliqué Jacques Braun, vice-président d'Eurodata TV lors d'une conférence de presse.

Sur le seul poste TV, la durée d'écoute a augmenté dans la plupart des grands pays européens, malgré l'absence d'événement sportif majeur cette année.

Par rapport au 1er semestre 2012, les Italiens ont regardé la télévision 4 minutes de plus chaque jour (4h34), les Néerlandais 3 minutes (3h21) et les Espagnols 2 minutes (4h16).

Les plus gros consommateurs restent les Américains, avec près de 5 heures par jour (4h53) soit 4 minutes de plus.

Seuls les Français (3h55) et les Britanniques (3h58) ont légèrement réduit le temps passé devant leur poste, de respectivement 4 et 2 minutes.

Au passage, l'étude note que l'offre de sport sur les chaînes gratuites en Europe a chuté au 1er semestre: en nombre d'heures, elle a fondu de 30% en France, à 1 703 heures contre 2 439 un an plus tôt.

Elle résiste mieux au Royaume-Uni (2 702 heures contre 2 885) , où la BBC dépense encore de fortes sommes en droits sportifs.

L'usage de la télévision change: les foyers sont de plus en plus équipés en tablettes, smartphones et Smart TV. Les télés connectées représentent 59% des postes vendus en Allemagne et 31% en France.

Gros consommateurs d'internet, les jeunes adultes (15-34 ans), regardent un peu moins leurs postes de télé, de 4 à 12 minutes de moins par jour selon les pays.

Leur consommation de télévision est aussi moins linéaire: aux Etats-Unis, ils constituent près d'un tiers de l'audience des contenus de TV à la demande.

En France, les 15-24 ans passent 15 minutes par jour à regarder la télévision sur ordinateur, en direct ou différé.

La télé connectée, ou social TV est un autre moteur de croissance.

Elle est désormais quasi-systématiquement mise en place pour les grandes émissions de divertissement et de plus en plus pour les séries.

Les téléspectateurs regardent aussi de plus en plus les programmes en télévision de rattrapage.

Depuis le 1er juillet, la mesure d'audience au Royaume-Uni intègre désormais le visionnage en différé et rattrapage jusqu'à 28 jours après diffusion.

Cela ajoute 26 minutes de consommation par jour (+11%) et 4 minutes par rapport au différé à J+7.