D'ici 2024 au plus tard, la radio sera diffusée uniquement en numérique, c'est à dire en DAB+. La diffusion FM devrait cesser à cette date. C'est du moins ce que vont proposer les représentants de la SSR et des radios privées à la conseillère fédérale Doris Leuthard.

Lancée il y a quelques années en Suisse, la diffusion numérique des radio au format DAB+ devrait bientôt supplanter la FM (au appelée OUC). "La date de l’extinction de la FM est envisagée en
2024 au plus tard avec des étapes régionales intermédiaires et anticipées" a indiqué hier dans un communiqué le Groupe de travail Migration digitale (DigiMig). Ce groupe se compose de représentants de la SSR et des associations romande (RRR), alémanique (VSP) et nationale (UNIKOM) des radios privées.

Il s’est fixé le but de "développer une démarche valable pour toute la branche radio et définissant les modalités de la migration coordonnée des radios OUC vers le DAB+", ajoute le communiqué. L’objectif est de livrer une feuille de route à Mme la Conseillère fédérale Doris Leuthard avant la fin de l’année.

Sachant que 75% des automobilistes écoutent la radio, l'implication de l'industrie automobile est absolument indispensable, explique par ailleurs le groupe de travail. Aujourd'hui encore, le nombre de voitures équipées d'un récepteur DAB+ est faible. Et ceci alors que les postes de radio DAB+ pour la maison sont à l'heure actuelle courants.
En Suisse romande, toutes les chaînes de la SSR sont diffusées en DAB+ depuis plusieurs années. Il y a quelques semaines, les radios privées de Suisse romande ont également lancé leur diffusion en numérique.