C’est la question récurrente sur les réseaux sociaux depuis l’annonce du nouvel OS : pourquoi diable Microsoft a-t-il zappé Windows 9 pour passer directement à 10 ? Tentative d’explication.



Il n’y aura pas de Windows 9. Microsoft a pris tout le monde par surprise –peut-être même son PDG France qui évoquait un « Windows 9 » il y a quelques jours- à la présentation d’hier. Car le prochain Windows sera donc baptisé « 10 ». Pourquoi ? Terry Myerson, vice-président de la division OS à Redmond a tenté une explication un peu alambiquée en début de conférence de presse. Verbatim : « Il serait naturel pour nous de lui donner un nom qui rappelle l’ordre chronologique. Nous avons fait Windows 7, nous avons fait Windows 8, nous devrions faire Windows 9. Mais au vu du produit qui arrive et de notre approche générale, très différente, il ne serait pas bon de l’appeler ainsi. »
Entretenant encore pendant quelques minutes le suspense, le « VP » poursuit, sourire en coin : « en considérant notre stratégie “one“ (qui consiste à faire travailler l’ensemble des équipes du géant de façon plus rapprochée NDLR) et le nom d’autres produits comme la Xbox One, Onenote et Onedrive, nous nous sommes dit que le nom était évident : Windows One. »
« Je suis sérieux, c'est le vrai nom »






Laissant quelques twittos publier ce faux nom, Myerson marque une pause de quelques secondes… Puis poursuit sous les rires mesurés de l’assistance, qui voit s’afficher une photo de Bill Gates tenant la disquette 5 pouces 1/4 du tout premier Windows : « Mais malheureusement, Windows One a déjà été fait par les géants qui sont passés avant nous. »
La suite, mélange mystérieux de discours marketing et de propos mégalos dont sont coutumiers les géants de l’informatique, on vous la livre « texto » : « Nous sommes à un tournant de l’histoire de Windows, nous avons un regard sur les technologies qui ont impacté positivement les vies de milliards d’invidivus pendant des décennies. Nous pouvons regarder ce qui est bon dans Windows et faire un saut vers de nouvelles manières de faire. Vers un nouveau Windows. Et comme nous ne mettons pas simplement au point un produit incrémentiel (par rapport à Windows 8 NDLR),ce nouveau Windows est Windows 10. »
Malheureusement, on n’est pas dans un show à la Apple, où l’annonce du nom d’un logiciel suffit à provoquer une improbable standing ovation. Non, Myerson fait un mini bide. Personne ne réagit. A tel point qu’il est obligé de préciser : « je suis sérieux, c’est le vrai nom » ! La scène, savoureuse, est visible dans cette vidéo (à partir de 2 minutes).
La seule explication ?

Pour résumer, Windows 9 serait passé à la trappe parce que Windows 10 représenterait une évolution radicale de l’OS. A vrai dire, c’est un peu difficile à croire. Car Windows 10 est clairement une évolution de Windows 8, non une révolution « copernicienne » pour Microsoft. La révolution, elle a plutôt eu lieu il y a deux ans, quand le géant du logiciel s’est décidé à transfigurer son bon vieil OS, à renoncer au menu Démarrer, à lancer une toute nouvelle interface et famille d’applications ainsi qu’un store… Avec le succès que l’on sait.
Sur le Web, les explications non officielles pullulent, donc. La plus populaire –et peut être la plus crédible- est que Microsoft voulait simplement se débarrasser de la mauvaise image de Windows 8 et montrer par ce numéro à deux chiffres que son nouvel OS avait fait un grand bond en avant. Sur le Facebook de 01net, un internaute y va de son expertise : Microsoft a peut être considéré que Windows 8.1 –qui représente une sacrée évolution par rapport à 8- était en réalité Windows 9.
Mary-Jo Foley, journaliste américaine experte ès Microsoft, avance une autre explication en écrivant que Windows 10 est tout simplement la dernière version « majeure » de l’OS. Car Microsoft cherche à en finir avec les grosses mises à jour tous les 3 ans, qui plombent son agilité face à un marché en perpétuel mouvement. Selon elle, il n’y aurait donc jamais de Windows 11… Mais une série de mises à jour moins importantes, mais plus fréquentes. Du coup, mieux valait nommer cette version définitive Windows 10.