Vers la fin définitive d’Internet Explorer ? Microsoft va lancer Spartan, son nouveau navigateur

Microsoft préparerait le lancement de Spartan, nouveau navigateur qui serait introduit avec Windows 10.
L’information n’a encore rien d’officielle, mais nous sommes très porté à croire cette rumeur. En effet, dévoilée par Mary Jo Foley, cette journaliste de ZDnet s’est révélée avoir les bons indics bonnes sources quand il s’agit de débusquer des informations secrètes sur Microsoft.

Nous apprenons ainsi que la firme de Redmond travaillerait sur Spartan, un nouveau navigateur plus léger qui va faire son introduction dans Windows 10. Attention, Spartan ne sera pas un Internet Explorer 12 rebrandé, mais bel et bien un nouveau navigateur à part entière… qui sera plus proche de l’expérience utilisateur d’un Chrome ou Firefox (même s’il n’utilisera toujours pas WebKit mais du 100% Microsoft avec Trident ainsi que Chakra pour moteur Javascript).






Mais Microsoft ne prévoit pas de tuer Internet Explorer immédiatement. En effet, Spartan devrait cohabiter avec IE… du moins dans un premier temps. Pour des raisons de compatibilité, Windows 10 sera livré avec Spartan ET Internet Explorer 11. Le lancement se fera simultanément sur Windows 10 et Windows Phone. La question d’un portage sur Android, iOS & co se pose évidemment (surtout avec la nouvelle stratégie impulsée par Satya Nadella) mais semble assez peu probable dans un premier temps.
Rien ne confirme que Spartan restera le nom définitif de ce nouveau navigateur… même si cela pourrait apporter une nouvelle cohérence dans le nommage des logiciels Microsoft. En effet, après avoir appelé son assistante vocale cortana (le nom de l’intelligence artificielle dans Halo), Spartan serait un joli rappel au héros de cette même série. Pour les non-initiés, le projet Spartan est un programme ayant pour objectif la création d’un super-soldat dont va faire partie Master Chief, le héros. Par analogie, Microsoft imagine-t-il Spartan comme le super-navigateur qui va « sauver le monde » (ou du moins sauver ses parts de marché parmi les navigateurs) ? L’avenir nous le dira.