SES (NYSE Euronext Paris et Bourse de Luxembourg : SESG) a annoncé aujourd'hui un accord avec SpaceX en vue du lancement de deux nouveaux satellites en 2017 – SES-14 et SES-16/GovSat – à l'aide de la fusée Falcon 9.

SES avait annoncé la semaine dernière la commande des deux nouveaux satellites. SES-14 est un satellite hybride qui sera positionné à 47,5/48 degrés Ouest, offrant une couverture à faisceau large dans les bandes C et Ku, ainsi qu'une couverture de type HTS (High Throughput Satellite) dans les bandes Ku et Ka sur le continent américain et dans la zone Nord-Atlantique. Le satellite reposera entièrement sur la propulsion électrique et sera équipé d'un système de propulsion électrique à plasma pour la mise en orbite et les manœuvres orbitales. Le satellite SES-14 offrira une capacité additionnelle afin de desservir les voisinages vidéo, en pleine croissance, de diffusion directe par satellite et de télédistribution par câble sur le continent américain, et de soutenir les services VSAT existants dans les deux bandes. Les faisceaux à spots multiples dans les bandes Ku et Ka apporteront une capacité haut débit additionnelle et conviennent parfaitement aux applications de données à fort trafic telles que les services de dorsale mobile, maritimes et aéronautiques.

SES-16/GovSat a été commandé par LuxGovSat, une nouvelle coentreprise entre SES et le gouvernement du Luxembourg, et sera positionné à 21,5 degrés Est. Il s'agit d'un satellite multi-missions utilisant des fréquences militaires dédiées (bande X et bande Ka à usage militaire) pour offrir des faisceaux très puissants et totalement orientables pour de multiples missions spécifiques au gouvernement. Le satellite couvrira l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique. Le gouvernement du Luxembourg s'est pré-engagé pour une importante capacité sur le nouveau satellite afin de satisfaire à ses obligations au sein de l'OTAN ; la capacité restante sera mise à disposition de clients gouvernementaux et institutionnels.

Le prochain satellite de SES qui sera lancé dans le courant de l'année par une fusée Falcon 9 est SES-9. L'engin spatial, qui sera positionné sur le créneau orbital à 108,2 degrés Est, fournira une capacité additionnelle ainsi qu'une capacité de remplacement et sera placé aux côtés des satellites existants SES-7 et NSS-11. Le satellite élargira les capacités de SES en vue d'offrir des services de télévision directe par satellite et d'autres services de communications en Asie du Nord-est, en Asie du Sud et en Indonésie, ainsi que des communications maritimes pour les navires dans l'Océan Indien.

« SpaceX est un important partenaire de lancement prenant part à nos nouveaux investissements dans la flotte et à notre programme de croissance », a déclaré Martin Halliwell, Chief Technology Officer (CTO) de SES. « Avec SpaceX, nous partageons la mission consistant à innover dans l'industrie et la technologie spatiales, parvenant à des changements progressifs dans la conception et le modèle économique des lanceurs, et exploitant ceux-ci au profit de nos satellites, de leur profil, de leur flexibilité et de leurs performances mais, avant tout, de nos clients. Nous nous réjouissons de travailler avec l'équipe de SpaceX sur ces deux nouvelles missions. »