SES (NYSE Euronext Paris et Bourse de Luxembourg : SESG) a annoncé la commande des services de lancement d'Arianespace pour son nouveau satellite tout-électrique SES-15. Il s'agit du 41e lancement signé par SES avec Arianespace. SES a également officiellement signé le contrat de son nouveau satellite SES-14 à Airbus Defence and Space. La commande a déjà été annoncée le 16 février.

La cérémonie des deux signatures s'est déroulée au siège de SES à Betzdorf au Luxembourg, sous le haut patronage de M. François Hollande, Président de la République française, de Son Altesse Royale le Grand-Duc Henri de Luxembourg et de M. Xavier Bettel, Premier ministre du Luxembourg. Les contrats ont été signés, respectivement, par M. Martin Halliwell, Chief Technology Officer (CTO) de SES, M. Stéphane Israël, Président Directeur Général d'Arianespace, et M. Francois Auque, Directeur Général de Space Systems chez Airbus Defence and Space, SES-15 sera lancé par Ariane 5 au deuxième trimestre 2017 depuis le Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l'Europe, à Kourou en Guyane française et opérera à la nouvelle position orbitale 129 degrés Ouest pour l'Amérique du Nord.

SES-14 devrait être lancé au quatrième trimestre 2017 et opérera à 47,5/48 degrés Ouest afin de saisir les opportunités de croissance sur les marchés dynamiques, les segments commerciaux porteurs et les services de vidéo en plein essor sur les continents américains et dans la zone Nord-Atlantique.

Martin Halliwell, CTO de SES, a déclaré : « Arianespace et SES ont développé depuis plus de vingt-cinq ans un partenariat exceptionnel. SES-15 n'est pas seulement le 41e contrat de lancement signé avec Arianespace, il est aussi le deuxième satellite tout-électrique dont le lancement est confié à Arianespace après avoir confié le contrat de lancement de SES-12 à Arianespace en janvier 2015. Les contrats avec Arianespace et Airbus Defence and Space illustrent bien le rôle important que jouent l'industrie aérospatiale européenne ainsi que l'industrie française pour nous afin de réaliser notre stratégie et atteindre nos buts de croissance à travers les marchés et secteurs. »

Stéphane Israël a souligné : « Pour la deuxième fois depuis le début de l'année 2015 SES choisit Arianespace pour le lancement de ses satellites, aussi bien pour le renouvellement et l'expansion de sa flotte, avec SES-12 et SES-15. Ces deux satellites tout-électriques, les premiers de la flotte SES, confirment les évolutions technologiques à l'œuvre dans le secteur des satellites de télécommunications. La confiance de SES envers Arianespace montre qu'Ariane 5 répond aux besoins qui en résultent. Merci à SES pour cette impulsion nouvelle donnée au partenariat qui nous unit depuis plus de 25 ans avec un 41e contrat que nous sommes particulièrement fiers d'annoncer en présence des plus hautes autorités de nos deux pays. »

« SES-14, un satellite, particulièrement innovant, est le second satellite tout électrique que SES nous commande en moins d'un an, démontrant une fois de plus sa réactivité dans un marché en pleine évolution », s'est réjoui François Auque, Directeur général de Space Systems/Airbus DS. « Nous sommes heureux de mettre à leur disposition le meilleur de notre innovation technologique, tant au niveau de la charge utile que de la plateforme. Sur SES-14 comme sur SES-12 commandé en juillet dernier, le gain de masse apporté par la propulsion électrique nous permet d'implanter sur un seul satellite deux missions de grande capacité qui représentent l'équivalent de deux satellites conventionnels. SES-14 est le 12ème satellite Eurostar commandé par SES à Airbus Defence and Space. Neuf de ces satellites sont en service opérationnel et deux sont en cours de construction.»

A propos de SES-14
SES-14 est un satellite hybride offrant une couverture à faisceau large sur les bandes C et Ku ainsi qu'une couverture de type HTS (High Throughput Satellite) sur les bandes Ku et Ka sur le continent américain et dans la zone Nord-Atlantique. Le satellite reposera entièrement sur la propulsion électrique et sera équipé d'un système de propulsion électrique à plasma pour la mise en orbite et les manœuvres orbitales. Le système de propulsion électrique permet une réduction significative du poids du satellite, autorisant le transport de charges utiles plus lourdes. Le nouvel engin spatial offrira également un processeur numérique transparent (DTP - Digital Transparent Processor), augmentant la flexibilité au niveau de la charge utile et permettant ainsi de proposer des solutions de bande passante personnalisées aux clients de SES.

Les faisceaux larges du satellite SES-14 de la bande Ku offriront une capacité augmentée pour les services de vidéo en diffusion directe par satellite (Direct-to-Home, DTH) et indirecte pour les réseaux câblés (Direct-to-Cable) sur le continent américain. Enfin il permet de soutenir les services VSAT existants sur les deux bandes. Les faisceaux à spots multiples sur les bandes Ku et Ka apporteront une capacité haut débit additionnelle et conviennent parfaitement aux applications de données à fort trafic comme les services de backhaul mobile, maritimes et aéronautiques.

A propos de SES-15
SES-15, d'une masse au lancement de 2,3 tonnes, sera positionnée à 129 degrés Ouest, une nouvelle position orbitale pour desservir l'Amérique du Nord. Le nouveau satellite emportera une charge utile hybride, offrant des faisceaux larges additionnels sur la bande Ku ainsi qu'une capacité de type HTS (High Throughput Satellite) sur les bandes Ku et Ka. Le satellite sera équipé d'un système de propulsion électrique pour la mise en orbite et les manœuvres orbitales. D'une durée de vie de 15 ans, ce satellite multi-applications offrira de nouvelles capacités et une couverture au-dessus des principales voies aériennes à travers les continents américains ainsi que d'autres applications au profit des gouvernements, des réseaux VSAT et du secteur maritime.