La Fondation Mozilla a annoncé qu'elle mettrait fin au support des plug-ins NPAPI dans Firefox. Le seul à survivre à ce nettoyage : Flash.

Cela fait un peu plus de deux ans que Firefox a décidé de faire la chasse aux plug-ins. La Fondation Mozilla vient d’annoncer qu’à la fin 2016, Firefox ne supporterait plus aucun de ces petits programmes additionnels basés sur l’interface Netscape Plugin AP (NPAPI), à l’exception de Flash.


Pour la fondation, ces programmes nuisent aux performances de son navigateur, provoquent des pannes et sont à l’origine de problèmes de sécurité. Rien que ça ! « Le streaming vidéo, les effets graphiques avancés et les fonctions vidéoludiques sont tous devenus des API Web natives au cours des dernières années. A mesure que les navigateurs et le Web ont évolué, NPAPI a vieilli », ajoute-t-elle pour expliquer cette décision.


A lire aussi



Firefox 30 fait la chasse aux plug-ins



En revanche, le navigateur continuera de supporter le Flash qui fait partie de la vie de nombreux internautes. « Mozilla et Adobe vont continuer de travailler ensemble pour améliorer l’expérience flash dans Firefox », poursuit la Fondation. Une stratégie à l'inverse de celle de Facebook ou de Google qui eux aimeraient bien voir ce plug-in disparaître du Web.


Cette annonce entre dans le cadre de la politique anti plug-ins inaugurée en septembre 2013. A cette époque, la Fondation avait instauré l’activation manuelle des plug-ins, laissant l’internaute choisir ceux qu’il voulait utiliser.