Si vous aussi vous continuez à parler de « sites Internet » au lieu de « sites Web », alors lisez impérativement cet article. Vous comprendrez enfin pourquoi vous hérissez les geeks.

Invoquer « le Web » à la place d'« Internet », c’est aussi risqué que de parler de « cryptage » au lieu de « chiffrement ». Cela vous expose immédiatement à l’animosité et au mépris d’internautes plus avertis que vous. Car les deux termes ne sont effectivement pas du tout synonymes, même s’ils sont aujourd’hui employés de façon interchangeable dans le langage courant. On vous explique pourquoi, alors que Tim Berners-Lee fête aujourd’hui les 30 ans de la création du World Wide Web.


Internet est un support, le Web une application

Au commencement, il y a Internet. Le département américain de la défense a l’idée de connecter les ordinateurs de grandes universités américaines entre eux à la fin des années 60. Ce réseau de communication informatique est baptisé Arpanet et finit par essaimer à travers le pays, puis dans le monde entier.

Architecture du protocole TCP/IP : couches OSI et protocoles TCP/IP.


La façon de transmettre les informations est standardisée dans les années 80 avec la suite de protocoles de transfert de données TCP/IP. Puis le réseau se complexifie, se densifie et se professionnalise avec l’apparition des premiers FAI fournissant un accès à Internet au grand public au cours des années 90.

De nombreuses applications vont s’appuyer sur Internet : les messageries électroniques, le peer-to-peer, le FTP, la voix sur IP, le streaming, les messageries instantanées et bien entendu, depuis trente ans,… le Web.

Le World Wide Web que l’on célèbre aujourd’hui est un système hypertexte tentaculaire dans lequel toutes les pages Web sont reliées les unes aux autres grâce à des liens. D’où l’image de la toile d’araignée. Il suffit de taper une adresse URL pour accéder à des contenus hébergés à distance sur un serveur dans des data center.

Le Web n’est donc qu’une application d'Internet permettant de mettre en forme l'information et de naviguer facilement d'une page à une autre. Internet est une vaste infrastructure matérielle et logicielle servant de support au Web. Resté longtemps confiné à l’armée et une certaine élite universitaire, Internet a été popularisé et démocratisé grâce au succès du Web dans les années 90. Ce qui explique la confusion qui persiste encore actuellement entre les deux concepts.