Page 1 of 3 123 LastLast
Results 1 to 10 of 24

Thread: tuto ccam cardsharing de A-Z imposible de faire mieux

  1. #1

    tuto ccam cardsharing de A-Z imposible de faire mieux

    COMMENT ÉTABLIR un PROCESSUS de LAN CARDSHARING < " protocole de CCcam " > ENTRE 2 DMBoxes
    --------------------------------------------------------------------------------
    c/p

    COMMENT ÉTABLIR un PROCESSUS de LAN CARDSHARING < " protocole de CCcam " > ENTRE 2 DMBoxes
    Citation :
    COMMENT ÉTABLIR (LAN) un PROCESSUS INTERNE de CARDSHARING, BASÉ SUR le « protocole de CCcam <Server/Client> », ENTRE 2 DMBoxes :
    UN GUIDE + UNE ÉTUDE DE CAS COMPLETS (système de chiffrage : ******** 2/CAId : 0x500)
    LE COURS D'INSTRUCTION CI-DESSOUS EST POUR DES RAISONS ÉDUCATIVES SEULEMENT (LA REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMISSION)

    Citation :
    NOTE D'INTRODUCTION
    - LES INSTRUCTIONS SUIVANTES SONT VALIDES :
    i> POUR TOUS LES modèles de DMBox (MULTIMÉDIA RÊVEURS « FAMILLE » - DM 500/600PVR/7000/7020/7025). CEPENDANT, POUR DES RAISONS PRATIQUES, DEUX (2) D'ENTRE ELLES ONT ÉTÉ CHOISIS POUR ÊTRE EXAMINÉS : a> « le best-seller » DM 500s (« CARDSERVER ») et b> le DERNIER DM 7025s (« CLIENT »)
    ii> POUR TOUTE VERSION de l'émulateur de « CCcam » UTILISÉ (la DERNIÈRE VERSION EST « CCcam 2.0.3 » + le fichier de configuration ASSOCIÉ « config de CCcam »)
    iii> POUR LE DÉGAGEMENT de TOUT PROGICIEL INSTALLÉ (projet de Linux OS/GP2 - les plus défuntes versions : <Cardserver> GP2 4.00 ET <Client> GP2 3.00)
    - MODEM-ROUTER UTILISÉ PENDANT LE « PROCESSUS DE CARDSHARING » : Routeur « ADSL 2/2+ de la sécurité de DRAYTEK de la VIGUEUR 2800 » (TRÈS ÉCURIE,
    FONCTIONNEL ET PLEINEMENT APPROUVÉ PAR DES VERSIONS OFFICIELLES DE DIVERS PROGICIELS, DÉVELOPPÉES SELON LE DSLAM LOCAL INSTALLÉES DANS DIFFÉRENTS PAYS).
    Citation :
    {Lien de l'information : Centre de produits -- Vigor2800}
    {Lien de centre d'assistance : Centre d'assistance -- FAQ}
    {Lien de mise à niveau de documentation, d'outils et de progiciels : Centre d'assistance -- Téléchargements}
    Citation :
    ÉQUIPEMENT NÉCESSAIRE d'A> POUR un RACCORDEMENT de LAN
    RACCORDEMENT d'ADSL 1> (au-dessus du PSTN ou du RNIS)
    ADSL 2/2+ du Modem-Routeur 2> (annexe A ou annexe B) avec au moins 2 ports d'ETHERNET {PC de bureau + <DMBox 500/600PVR/7000/7020> de Cardserver OU <DMBox 7025> de PC de bureau + de client}
    Câbles d'Ethernet 3> RJ-45 (chat. 5 ou chat. 6)
    <CARDSERVER> de 4> DMBox 500/600PVR/7000/7020
    <CLIENT> de 5> DMBox 7025
    6> Un PC basé sur Windows (milliseconde WINXPPRO + SP2) avec 10/100 interface compatible d'Ethernet de MBit et une application « de client de ftp » installée (« CLIENT 2.2.32 de FILEZILLA »)
    7> une carte officielle du ******** 2 (CAId : 0x500)

    Citation :
    PRÉLIMINAIRES de B>
    Citation :
    COMMENT RELIER le DMBoxes au PC ET à l'INTERNET
    I> UTILISANT le protocole de configuration de centre serveur dynamique (DHCP), par l'intermédiaire du Modem-Routeur
    l'i> vont à l'interface de configuration de votre MODEM et PERMETTENT l'option de DHCP.
    Configuration de serveur de LAN/General Setup/DHCP : Activez (CONTRÔLE) l'option « permettent serveur »
    Le Modem-Routeur est maintenant le passage d'Internet de défaut qui agit en tant que serveur de DHCP, afin de distribuer automatiquement à chaque dispositif de
    le LAN (PC, DMBox) son propre IP address de LAN de <Internal>.
    l'ii> relient le PC et le DMBox au modem-routeur, par l'intermédiaire des câbles RJ-45 (les câbles d'Ethernet)
    configurations d'iii> sur le DMBoxes
    - DM 500/600PVR/7000/7020 {l'IMAGE de CARDSERVER (IMG/nfi) : GP2 V. 4.00}
    Allez au menu/au Mainmenu/à l'installation/à communication installées/expertes installée :
    Le *ENABLE (CONTRÔLE) l'option de « DHCP » et CONFIRMENT les options : l'a> « permettent le réseau » et le b> « permettent l'En ligne-Essai » (des traits de repère)
    Type de *Connection : LAN
    *Port : 80
    Bouton vert POUR SAUVER les configurations ci-dessus
    - DM 7025 {l'IMAGE du CLIENT (nfi) : GP2 V. 3.00}
    l'a> vont au menu/installé/système/installation de réseau/dispositif/adapteur de réseau/eth choisis 0 :
    * « employez le DHCP » : OUI
    APPUYEZ SUR le bouton CORRECT pour confirmer le choix
    le b> vont au menu/installé/système/réseau/Nameserver installé :
    * « Nameserver 1 » (serveur de DNS 1) : L'IP address (public) primaire de Service Provider d'Internet
    * « Nameserver 2 » (serveur de DNS 2) : L'IP address (public) alternatif de Service Provider d'Internet
    configurations d'iv> sur le PC de bureau :
    Panneau de commande de début//connexions réseau/raccordement/propriétés locaux/Internet Protocol (TCP/IP) /Properties :
    - TRAIT DE REPÈRE les options suivantes : « Obtenez un IP address automatiquement » et « obtenez l'adresse de serveur de DNS automatiquement »
    - Allez aux passages avancés/défaut : AJOUTEZ l'IP address du LAN du routeur
    II> UTILISANT les arrangements personnalisés
    1> N'ACTIVENT PAS le <OPTIONAL> de possibilités de serveur du DHCP du routeur
    2> pour le DMBoxes (OS de dégagements/Linux de progiciels GP2)
    - DM 500/600PVR/7000/7020 {l'IMAGE de CARDSERVER (IMG/nfi) : GP2 V. 4.00}
    Allez au menu/au Mainmenu/à l'installation/à communication installées/expertes installée :
    NE FONT PAS ENABLE/ACTIVATE l'option du DHCP du récepteur (de sorte que vous puissiez manuellement assigner au DMBox l'IP address de LAN de votre choix, MÊME SI LES POSSIBILITÉS de SERVEUR du DHCP DU ROUTEUR SONT ACTIVÉES)
    * Les éléments à modifier sont les suivants :
    - IP address : Assignez au DMBox/au serveur un IP address local à partir de 192.168.xxx.xxx, parce que ce type d'adresse est « privé » et ne peut pas être refound sur le réseau
    - Nameserver (serveur de DNS) : Placez l'IP address (public) primaire de votre ISProvider. Vous pourriez également placer l'IP address interne local de <LAN> du Modem-routeur. Il incombe à vous.
    - Passage : Placez l'IP address local de <LAN> du Modem-routeur
    - CONFIRMEZ les options : l'a> « permettent le réseau » et le b> « permettent l'En ligne-Essai » (des traits de repère)
    ** Netmask : 255.255.255.0 (par DÉFAUT)
    Type de raccordement de *** : LAN
    Port de **** : 80
    APPUYEZ SUR le bouton vert POUR SAUVER les configutations ci-dessus.
    - DM 7025 {l'IMAGE du CLIENT (nfi) : GP2 V. 3.00}
    l'a> vont au menu/installé/système/installation de réseau/dispositif/adapteur de réseau/eth choisis 0 :
    * « employez le DHCP » : NO (de sorte que vous puissiez manuellement assigner au DMBox l'IP address de LAN de votre choix, MÊME SI LES POSSIBILITÉS de SERVEUR du DHCP DU ROUTEUR SONT ACTIVÉES)
    * IP address : Assignez au DMBox/au client un IP address local à partir de 192.168.xxx.xxx, parce que ce type d'adresse est « privé » et ne peut pas être refound sur le réseau
    * Netmask : 255.255.255.0 (par DÉFAUT)
    * Utilisez un passage : OUI
    * Passage : Placez l'IP address local de <LAN> du Modem-routeur
    APPUYEZ SUR le bouton CORRECT pour confirmer les choix et pour activer les arrangements
    le b> vont au menu/installé/système/réseau/Nameserver installé :
    * « Nameserver 1 » (serveur de DNS 1) : L'IP address (public) primaire du fournisseur Internet
    * « Nameserver 2 » (serveur de DNS 2) : L'IP address (public) alternatif du fournisseur Internet
    3> pour le PC (du système d'exploitation : « MS Windows XP pro + SP2 »)
    Panneau de commande de début//connexions réseau/raccordement/propriétés locaux/Internet Protocol (TCP/IP) /Properties :
    - VÉRIFIEZ l'option « utilisation l'IP address suivant » et placez :
    IP address d'i> : 192.168.xxx.yyy
    subnet mask d'ii> : PAR DÉFAUT, 255.255.255.0
    passage de défaut d'iii> : l'IP address local du Modem-routeur (192.168.xxx.zzz)
    - VÉRIFIEZ l'option : « Employez les adresses suivantes de serveur de DNS » et placez comme « préféré » et « alternez » les IP address publics (primaires et secondaires) de votre ISProvider
    PAR EXEMPLE :
    Citation :
    IP address interne local du <LAN> des *Router : 192.168.1.1
    L'IP address interne local des *PC : 192.168.1.2
    Passage de *Default = l'IP address du <LAN> du routeur : 192.168.1.1
    adresses de serveur de *DNS : IP address publics principaux et alternatifs d'ISPs OU l'IP address local du routeur (passage) (192.168.1.1)
    ** IP address (local) de LAN du <DM 500/600PVR/7000/7020> de Cardserver : 192.168.1.3
    ** IP address (local) de LAN du <DM 7025> du client : 192.168.1.4
    ** Passage : 192.168.1.1 (l'IP address local du routeur)
    ** Nameserver (serveur de DNS) : IP address principaux et alternatifs d'ISPs OU l'IP address du LAN du routeur (passage) (192.168.1.1)
    Citation :
    C> COMMENT ÉTABLIR LAN d'A « PROCESSUS de CARDSHARING » ENTRE 2 DMBoxes : ÉTUDE DE CAS (<CAId DE CARTE DE ******** 2 : 0x500>)
    - DMBox 500 : CARDSERVER
    - l'IMAGE de CARDSERVER (IMG) : GP2 V. 4.00 MaxVar
    - IP address (local) du LAN de CARDSERVER : 192.168.1.3
    - L'username/mot de passe de CARDSERVER : serveur/svrpass
    - DMBox 7025 : CLIENT
    - IP address (local) du LAN du CLIENT : 192.168.1.4
    - l'IMAGE du CLIENT (nfi) : GP2 V. 3.00
    - L'username/mot de passe du CLIENT : utilisateur/usrpass
    - Protocole à employer pendant le processus de Cardsharing : Emu de « CCcam 2.0.3-Complete »
    Citation :
    a) <DM 500> de CARDSERVER et protocole de CCcam {« CCcam 2.0.3 » : Emu de Cardserver}
    - Panneau bleu/adjonctions/téléchargement (Gémeau-Serveur) /Cam/ « CCcam 2.0.3-Complete »
    - Panneau bleu/adjonctions/téléchargement (Gémeau-Serveur) /Cam-Configs/ « CCcam-Config 2.0.3 »
    - Panneau/de droite à gauche boutons bleus/choix de l'Emu de « CCcam 2.0.3 »/
    Bouton vert (came d'arrêt/début) pour activer l'Emu choisi
    - Téléchargement (SourceForge.net : Les dossiers) et installent sur votre PC l'application « de client de ftp de Filezilla 2.2.32 » (le dossier de « setup.exe » pour Windows à 32 bits).
    Courez « le client de ftp de Filezilla 2.2.32 » :
    * Adresse = IP address du LAN du récepteur : 192.168.1.3 [vous pouvez obtenir l'information de : Menu/Mainmenu/installation/communication installées/expertes installée]
    * Utilisateur : racine
    * Mot de passe : dreambox
    * Port : 21
    PRESSEZ « Quickconnect »
    - Allez à la variété/etc. et téléchargez du DM 500 directement à votre PC (doublez le clic ou traînez et baisse) le dossier « de cfg de CCcam ». Ouvrez-le avec WordPad.
    Ajoutez juste la ligne de commande suivante de F (« ami/client ») :
    F : <DownshareLimitsPerShare> de <AllowEmm> de <ShareEmus> de <MaxUphopsLimit> de <Clientpwd> de <ClientUsername>
    <DownshareLimitsPerShare> {basé sur le caid : identification : Sid}
    * ClientUsername : utilisateur
    * Clientpwd : usrpass
    * MaxUphopsLimit (« cascadant ») = 0.1.2.3.4.5 (DEFAULT=5)
    - Si Uphops = 0, le <CLIENT> d'ami/utilisateur obtient SEULEMENT les CARTES LOCALES de l'administrateur
    - Si Uphops = 1.2.3.4.5, le <CLIENT> d'ami/utilisateur obtient les CARTES de TOUT L'administrateur à un maximum de 1.2.3.4.5 houblon parties. En d'autres termes, on permet au le client (par l'administrateur) de partager la carte vers le bas à d'autres clients {encore 1.2.3.4.5 niveaux au delà de ses propres}
    - En cas d'AUCUN ASPECT du paramètre de « Uphops » dans la ligne de « F », la commande est encore valide et préconfigurée par la « CCcam-Équipe » à la VALEUR PAR DÉFAUT (=5)
    * ShareEmus = 0, 1 {facultatif}
    - Si ShareEmus = 0, le client n'obtient AUCUN Emus
    - Si ShareEmus = 1 (DÉFAUT), le client reçoit des parts d'Emu {la ligne correspondante de C sur le client doit avoir « oui » une entrée dedans
    le paramètre de « wantemus »}
    * AllowEmm = 0, 1 {facultatif}
    - Si AllowEmm = 0, le client n'est pas permis d'envoyer à l'administrateur Emm (les mises à jour principales)
    - Si AllowEmm = 1 (DÉFAUT), le client est permis d'envoyer Emm (mises à jour principales)
    * DownshareLimitsPerShare {facultatif}
    * DownshareLimitsPerShare < basé sur le caid : identification : sid> {facultatif}
    ** Le PORT de SHARE/LISTEN (TCP) : Le ServerPort = 12000 (par DÉFAUT)
    La fente de Cardreader du serveur (DM 500) « identifie » le CAId de la carte à puce (******** 0x500/), tellement là n'est AUCUN BESOIN de configuration additionnelle {le nom d'IP address/de serveur du LAN du serveur/pwd du serveur}. En d'autres termes, il n'y a AUCUN BESOIN de l'administrateur d'ajouter la ligne de commande de C.A. (« raccordement/client »), afin de permettre au serveur de se relier à lui-même par l'intermédiaire du SharePort. Quoi qu'il en soit, MÊME SI IL est INUTILE, vous pourriez ajouter ligne suivante de C (la « raccordement/client ») :
    C : <WantEmus> de <Serverpwd> de <ServerUsername> de <ServerPort> de <ServerIpAddress> {oui-facultatif}
    * ServerIpAddress : 192.168.1.3 (LAN)
    * ServerPort : 12000 (par défaut)
    * ServerUsername : serveur
    * Serverpwd : svrpass
    C'est à la façon dont le dossier de cfg de CARDSERVER (DM 500) « CCcam » doit ressembler :
    Citation :
    « Cfg de CCcam - Wordpad »
    F : usrpass d'utilisateur
    {C : de 192.168.1.3 12000 de serveur de svrpass <OPTIONAL> oui}
    LE SERVEUR ÉCOUTENT PORT : 12000
    L'INFORMATION ÉCOUTENT PORT : 16000
    L'INFORMATION DE HTML ÉCOUTENT PORT : 16001
    ZAP LE TEMPS D'OSD : 0
    USERNAME D'OSD : racine
    MOT DE PASSE D'OSD : dreambox
    SYNCHRONISATION D'EXPOSITION : oui
    MINI OSD : oui
    CORRIGEZ : oui
    DÉBRONCHEMENT EMM : oui
    NIVEAU SUPPLÉMENTAIRE D'EMM : oui
    DOSSIER DE SOFTKEY : /var/keys/SoftCam.Key
    DOSSIER D'AUTOROLL : /var/keys/AutoRoll.Key
    DOSSIER STATIQUE D'ONDE ENTRETENUE : /var/keys/constant.cw
    CAID IGNORENT LE DOSSIER : /var/keys/CCcam.ignore
    AVERTISSEMENTS DE NOTATION : /tmp/warnings.txt
    Selon les arrangements ci-dessus de la ligne de « F », le <CLIENT> d'ami/utilisateur :
    - obtient les parts de tous les administator à une distance MAXIMUM de 5 houblon parties (les cartes locales de l'administrateur + les 5 houblon maximum partis). En d'autres termes, on lui permet de partager vers le bas à ses propres amis/clients
    - peut également recevoir des parts d'emu {la ligne correspondante de « C » sur le dossier de « cfg de CCcam » du client a « oui » entrée dans le paramètre de « wantemus »}
    - est laissé envoyer à l'emm d'administrateur.
    Clôturez la session et téléchargez du PC directement au DM 500 (variété/etc.) le dossier modifié « de cfg de CCcam ».
    PANEL/SELECTION BLEU du BOUTON d'EMU/GREEN de « CCcam 2.0.3 » : emu de « CCcam 2.0.3 » cessez/début de réactiver et appliquer les modifications.
    Il y a PLUSIEURS, ÉGALEMENT LA VALEUR, COMBINAISONS entre le <ShareEmus>, le <AllowEmm> et les paramètres de <DownshareLimitsPerShare>. C'est pourquoi, vous devez lire soigneusement les explications apparaissant dans les options de configuration du dossier de « CCcam-Config » et définir les règles du processus de Cardsharing selon vos propres besoins (arrangements personnalisés).
    Tels sont les options de configuration/arrangements officiels du dossier « de cfg de CCcam » {protocole de /CCcam de « CCcam-Config »}, selon la « CCcam-Équipe » :
    Citation :
    #################### de ##################################################
    # amis #
    #################### de ##################################################
    # syntaxe pour pour ajouter un utilisateur d'ami à CCcam avec la limite maximum supérieure d'houblon (défaut = 5)
    # partage des emus (le défaut = 1), permettent l'emm (défaut = 1), et facultatif
    # limites de downshare par part (défaut = aucunes limites) et facultatif
    # limites de downshare par part basée sur le caid : identification : Sid
    # et créneaux horaires facultatifs dans lesquels la part est valide (pour bloquer des canaux sur la boîte d'enfants après 19:00 par exemple)
    # si aucun créneau horaire n'est défini pendant 24 heures un jour est employé
    # des emus sont partagés seulement un niveau vers le bas, même si aucunes limites données
    #
    # longueur maximum 20 d'username
    # longueur de mot de passe « illimitée »
    #
    #F : <allowemm> de <shareemus> de <uphops> de <password> de <username> ({caid : identification (: downhops), caid : identification (: downhops),…}
    # {caid : identification : Sid, caid : identification : Sid,…} {begintime-endtime,…}) hostname/IP address
    #
    # exemple :
    #
    # F : user1 pass1
    #
    # user1 en a toutes nos parts après les 5 houblon maximum de nous
    # (nos gens du pays cardent + les cinq houblon maximum loin). Il peut partager vers le bas à ses propres
    # clients. Il reçoivent également des parts d'emu (s'il a « oui » derrière son C : entrée),
    # et est laissé nous envoyer l'emm.
    #
    # F : user2 pass2 0 1 0 {0100:000080, 0622:000000 : 1, 0500:000000 : 2}
    #
    # user2 n'obtient seulement nos cartes locales mais aucun 0100:000080.
    # et nos cartes de 0622:000000 seulement pour se (1 houblon vers le bas),
    # et 0500 cartes pour se plus un houblon additionnel vers le bas.
    # il obtient également nos emus, et n'est pas laissé nous envoyer l'emm (mises à jour).
    #
    # F : user3 pass3 5 0 1 {0:0 : 3, 0100:000080 : 1}
    #
    # user3 obtient toutes les cartes à un maximum de 5 houblon à partir de nous,
    # et ont obtenu de les partager en bas encore de deux niveaux au delà de son propre niveau.
    # mais lui n'est pas laissé partager le 0100:000080 vers le bas à d'autres utilisateurs.
    # il n'obtient aucun emus de nous, et il est permis de nous envoyer l'emm.
    #
    # F : user4 pass4 5 0 1 {0:0 : 3, 0100:000080 : 1} {0100:000080 : 15df}
    #
    # user4 obtient toutes les cartes à un maximum de 5 houblon à partir de nous,
    # et ont obtenu de les partager en bas encore de deux niveaux au delà de son propre niveau.
    # mais lui n'est pas laissé partager le 0100:000080 vers le bas à d'autres utilisateurs.
    # il n'obtient aucun emus de nous, et il est permis de nous envoyer l'emm.
    # on ne lui permet également pas de regarder le 0100:000080 de canal : 15df
    #
    # F : user4 pass4 5 0 1 {} {} {12:00 - 17 : 00, 19:00 - 20 : 00}
    #
    # user4 obtient toutes les cartes à un maximum de 5 houblon à partir de nous,
    # et ont obtenu de les partager en bas encore de deux niveaux au delà de son propre niveau.
    # la part est seulement valide entre le 12:00 et le 17:00 et entre le 19:00 et le 20:00
    # en dehors de ces heures la part ne donnera pas des ondes entretenues au client
    #
    #
    # F : user5 pass5 5 1 1 {} {} {} 192.168.1.1
    #
    # user5 obtient toutes les cartes à un maximum de 5 houblon à partir de nous
    # on permet seulement à user5 de se relier du centre serveur 192.168.1.1
    #
    #################### de ##################################################
    # raccordements #
    #################### de ##################################################
    # syntaxe pour pour ajouter un raccordement de client à l'autre CCcam
    # ajoutez oui sur l'extrémité aux emus d'amis d'utilisation (clef privée non publique/emu, etc…),
    # mais travaille seulement quand la ligne correspondante de F sur le serveur a « 1 » pour le <shareemus>
    # les limites facultatives aiment juste la ligne de F, mais pour les parts entrantes (ignorez les parts davantage que des « uphops » loin)
    #
    #C : <wantemus> de <password> de <username> de <port> de <hostname> ({caid : identification (: uphops), caid : identification (: uphops),…})
    #
    #note : si {} des limites sont ajoutées, le <wantemus> ne peut pas être omis. Employez l'un ou l'autre oui ou non.
    #
    # exemple :
    #
    # C : someserver.somedomain 12000 user1 pass1
    # C : 192.168.1.2 12000 user2 pass2
    # se relie à CCcam sans utilisation des emus d'amis
    #
    # C : 192.168.1.2 12000 user3 pass3 oui
    # se relie à CCcam, et reçoit des emus d'amis également.
    # syntaxe pour pour ajouter le raccordement de serveur de newcamd
    #
    #N : <des de <pass> de <username> de <port> de <ip> (14byte) > <nr_of_hops_away (défaut : mode du <stealth 1)> (défaut : 0) >
    #
    # exemple :
    #
    # N : simulacre factice 01 de 127.0.0.1 10000 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14
    #
    # ajoutez une carte de newcamd, lui donnent un excentrage de 2 houblon, dans la liste de part
    #
    # N : simulacre factice 01 de 127.0.0.1 10000 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 2
    #
    # ouverture furtive sur le serveur de newcamd :
    #
    # N : simulacre factice 01 de 127.0.0.1 10000 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 1 1
    #
    # modes de discrétion : 0 = a désactivé, 1 = le mgcamd nouveau, 2 = le mgcamd vieux, 3 = l'evocamd, 4 = générique
    # syntaxe pour pour ajouter le raccordement de serveur de radegast
    #
    #R : <port> <ca4> <id6> de <ip> <nr_of_hops_away (défaut : 1)>
    #
    # exemple :
    #
    # R : 127.0.0.1 678 0100 000080
    # syntaxe pour pour ajouter le raccordement camd3
    #
    #L : <pass> <ca4> <id6> de <username> de <port> de <ip> <nr_of_hops_away (défaut : 1)>
    #
    # exemple :
    #
    # L : simulacre factice 0100 de 127.0.0.1 567 000080
    # la syntaxe pour ajoutent le raccordement de gbox
    #
    #G : <peerport> de <peeraddress> de <peerpass> de <localport> de <localhost> de <pass>
    #
    # limites facultatives de soutien juste comme la ligne de C (ignorez les parts davantage que des « uphops » loin)
    # {caid : identification (: uphops), caid : identification (: uphops),…}
    #
    # exemple :
    #
    # G : AABBCCDD my.address.tv 2500 12345678 peer.address.tv 2500
    #################### de ##################################################
    # d'autres arrangements de config #
    #################### de ##################################################
    # le serveur écoutera sur le ce de pro raccordements entrants gauches
    # le port de défaut est 12000, serveur de débronchement avec le parm - s ou port 0 d'ensemble
    #
    LE #SERVER ÉCOUTENT PORT : 12000
    # le serveur peut donner une certaine information au sujet des raccordements de serveur et de client
    # et cardinfo utilisant le telnet ou le web browser.
    #
    # accès "Marche/Arrêt" de commutateur à l'information
    # le défaut est oui
    #
    #ALLOW TELNETINFO : non
    #ALLOW WEBINFO : non
    # le service de webinfo peut être protégé avec un username et un mot de passe.
    # ceci est coupé par défaut
    #
    Username de #WEBINFO : <username>
    MOT DE PASSE de #WEBINFO : <password>
    # le service de telnetinfo peut être protégé avec un username et un mot de passe.
    # ceci est coupé par défaut
    #
    Username de #TELNETINFO : <username>
    MOT DE PASSE de #TELNETINFO : <password>
    # le port de défaut pour le telnet est 16000
    # le port de défaut pour le Web est 16001
    # a soutenu des commandes :
    # information
    # activeclients
    # clients
    # serveurs
    # parts
    # fournisseurs
    # droits
    # utilisation d'exemple :
    # serveurs d'écho | localhost 16000 de telnet
    # allez de pair avec votre navigateur à http://66.196.80.202/babelfish/trans...ver%3a16001%2f
    #
    LE #TELNETINFO ÉCOUTENT PORT : 16000
    LE #WEBINFO ÉCOUTENT PORT : 16001
    # heure en secondes de garder sur l'active d'affichage d'écran.
    # le défaut est 0 (éteint)
    #
    TEMPS DU #ZAP OSD : 3
    # username employé pour montrer le popup (défaut : racine)
    Username de #OSD : racine
    # mot de passe employé pour montrer le popup (défaut : dreambox)
    MOT DE PASSE de #OSD : dreambox
    # port employé pour montrer le popup (défaut : 80)
    PORT de #OSD : 80
    # config périodiques de lecteur. Ajoutez l'autant de car vous avez attaché trop votre système
    # remplace le vieux « CHEMIN de LECTEUR de PHOENIX » nommé, mais toujours les travaux.
    # le défaut n'en est aucun
    # ajoutez sur option le readertype : Phoenix, souris, uniprog, sc8in1, smartreader+
    # (quand non le readertype donné se transfère sur l'uniprog (par exemple pour le mastera))
    #
    # LECTEUR PÉRIODIQUE : <type> de <device>
    #
    # exemple
    #
    LECTEUR de #SERIAL : /dev/tts/0
    # la carte à puce périodique de lecteur écrivent le retard.
    # l'arrangement pour finetune la carte à puce écrivent la vitesse, l'arrangement optimal dépend de la vitesse du système, et
    # vitesse de carte. La valeur par défaut est calculée, mais peut outrepasser par l'arrangement.
    # le nombre d'utilisation de micro-secondes retardent entre les bytes, 0 = aucun retard, -1 = défaut calculé
    # note : différence énorme entre les valeurs 0 et 1, en raison des frais généraux cédulaires
    #
    # LA CARTE À PUCE ÉCRIVENT LE RETARD : <delay> de <device>
    #
    # l'exemple, 10ms écrivent le retard sur la carte à puce dans le lecteur attaché à /dev/ttyUSB0
    #
    LE #SMARTCARD ÉCRIVENT LE RETARD : /dev/ttyUSB0 10000
    #
    # NOTE sur sc8in1 ; parce que 8 cartes à puce sont utilisées sur le même devicename, employez
    # devicename_0. devicename_7 pour les arrangements qui exigent du devicename de faire
    # arrangements par carte à puce. exemple /dev/ttyS0_0, /dev/ttyS0_1.
    # l'exemple, 8ms écrivent le retard entre les bytes à la carte à puce sur le dernier canal sc8in1, attaché à /dev/tts/0
    #
    LE #SMARTCARD ÉCRIVENT LE RETARD : /dev/tts/0_7 8000
    # dépassement de la fréquence d'horloge de carte à puce
    # vitesse spécifique par dépassement d'arrangement pour la carte à puce.
    # n'ajoutez pas l'arrangement à moins que vous soyez sûr ce que vous faites.
    # dans 99% des cas le lecteur choisit la vitesse optimale.
    # ajouter cet arrangement ralentit votre carte vers le bas, ou pourrait la détruire.
    #
    # FRÉQUENCE DU SIGNAL D'HORLOGE DE CARTE À PUCE : <freq> de <device>
    #
    # exemple
    #
    FRÉQUENCE DU SIGNAL D'HORLOGE DE #SMARTCARD : /dev/ttyUSB0 5500000
    # si la synchronisation est montrée dans OSD et corriger le rendement
    # le défaut est no (éteint)
    #
    SYNCHRONISATION de #SHOW : oui
    # permet mini OSD qui montre le serveur (type), le cardreader, les clefs ou le fta seulement
    # le défaut est no (éteint)
    #
    #MINI OSD : oui
    # tourne la correction en marche et en arrêt
    # le défaut est no (éteint)
    #
    #DEBUG : oui
    # si l'essai de CCcam lit et analyse newcamd.conf pour des raccordements de serveur
    # le défaut est no (éteint)
    #
    #NEWCAMD CONF : oui
    # configurez quel dresseur d'EMM vous voulez. Ajoutez l'autant de comme des lecteurs que vous avez attachés
    # le défaut ne bloque rien
    #
    # B : /dev/sci0 01
    # 00 - rien
    # 01 - SA bloquée
    # 02 - uA bloqué
    # 04 - GA bloqué
    # et somme de pour combinaisons
    #
    #examples
    #
    #B : /dev/tts/0 07
    #B : /dev/sci0 01
    # débronchement tous les lecteurs locaux d'EMM
    # épargne un bon nombre d'unité centrale de traitement, mais vous n'obtiendrez plus aucune mise à jour
    # (à moins que vous obtenez des mises à jour de vos clients)
    #
    # défaut : non
    #
    #DISABLE EMM : oui
    # avec cet arrangement vous pouvez
    # permettez un client sur deux houblon loin
    # pour envoyer les mises à jour au cardserver
    #
    # défaut : non
    #
    NIVEAU DU #EXTRA EMM : oui
    # outrepassez le boxkey de *** (le sortilège de 4 bytes)
    #
    # BOXKEY : <device> <byte1> <byte2> <byte3> <byte4>
    #
    #example
    #
    #BOXKEY : /dev/sci0 00 11 22 33
    # placez la goupille de carte
    # * veuillez faire attention très avec cette option car vous pourriez fermer à clef votre carte *
    #
    # PIN : <pin> de <device>
    #
    #example
    #
    #PIN : /dev/sci0 1234
    # outrepassez le camkey de ****** (sortilège de 8 bytes), transfèrent 11 22 33 44 55 66 77 88
    #
    # CAMKEY : <device> <byte1> <byte2> <byte3> <byte4> <byte5> <byte6> <byte7> <byte8>
    #
    #example
    #
    #CAMKEY : /dev/sci0 11 22 33 44 55 66 77 88
    # outrepassez le camdata de ****** (le sortilège de 64 bytes)
    # des bytes zéro de remorquage peuvent être omis
    # le défaut pour les ASC inconnus est 11 22 33 44 55 66 77 88 00 00. 00, les ASC connus ont d'autres défauts
    #
    # CAMDATA : <device> <byte1> <byte2> <byte3> <byte4> <byte5> <byte6>… <byte64>
    #
    #example, quand seulement les 15 premiers bytes de camdata sont différents de zéro
    #
    #CAMDATA : /dev/sci0 11 densité double EE FF de 22 33 44 55 66 77 88 99 d'aa cc de bb
    # la coutume ajoutent l'identification pour les cartes raccordées par BOEUF
    #
    # IDENTIFICATION DE BOEUF : <device> de <ident1> <ident2> <ident3> <ident4> <ident5> <ident6> <ident7> <ident8>
    #
    #example
    #
    Identification de #BEEF : 4101 0 0 0 0 0 0 0 /dev/sci0
    # quel Softcam.Key si l'essai de CCcam lit
    # défauts à /var/keys/SoftCam.Key
    #
    DOSSIER de #SOFTKEY : /var/keys/SoftCam.Key
    # quel AutoRoll.Key si l'essai de CCcam lit
    # défauts à /var/keys/AutoRoll.Key
    #
    DOSSIER de #AUTOROLL : /var/keys/AutoRoll.Key
    # quel constant.cw si l'essai de CCcam lit
    # défauts à /var/keys/constant.cw
    # le contenu de dossier peut être comme
    #
    # ca4 : id6 : sid4mtpid4 : ecmpid4 : key16 (01 02 03…)
    #
    DOSSIER D'ONDE ENTRETENUE DE #STATIC : /var/keys/constant.cw
    # dans ce dossier vous pouvez configurer quel CAIDs CCcam devrait préférer ou ignorer
    # défauts à /var/etc/CCcam.prio
    # le contenu de dossier peut avoir ignore les listes de (i) et de prio (p)
    #
    # note 1 : Je raye des affects pour la contre-mesure électronique et l'emm (ne recevez aucun emm sur les systèmes ignorés)
    # la ligne de P affecte seulement le choix de contre-mesure électronique (l'emm reçu toujours pour tous les systèmes disponibles, pas simplement le système prioritaire)
    #
    # note 2 : moyens de l'identification 0 « tous les idents ». Ainsi « caid : 0 » est identique que « le caid ».
    #
    # note 3 : pour quelques systèmes (par exemple nagra (caid 18xx)), l'identification n'est pas connu alors
    # des listes de prio sont vérifiées. Dans ce cas, l'assortiment est fait sur le caid seulement, même si la ligne de P
    # définit les idents différents de zéro. Tellement par exemple « 1801 : 401 » se comporte les mêmes que « 1801 » dans une ligne de P
    # les lignes d'I fonctionnent différemment, elles sont vérifiées deux fois, une fois avant contre-mesure électronique ou l'emm est reçu, encore
    # après que la contre-mesure électronique ou l'emm soient reçus (et identification de nagra devrait être connu)
    # des lignes de P sont seulement vérifiées une fois, avant la contre-mesure électronique reçue.
    #
    # note 4 : si une ligne de P contient le caid : paires d'identification qui ne sont pas disponibles pour le courant
    # le canal, cette ligne de P n'est pas utilisé pour ce canal.
    # l'exemple, canal a les systèmes 626, ligne du 1801:401 puis P avec « 1801.100 : 96.626 » est ignorés par ce canal,
    # parce que le canal n'a pas le 100:96.
    # mais ligne de P avec « 1801 » travaux, et également « 626.1801 » fonctionneront pour le canal
    #
    # note 5 : Des lignes de P sont analysées dans l'ordre dans lequel elles sont trouvées dans le dossier de prio.
    # seulement la première ligne assortie de P est employée
    #
    # situation 1 : ignorez les allways ce caid, tous les idents, sur tous les canaux
    # I : caid
    #
    # situation 2 : ignorez les allways cette paire du caid/identification
    # I : caid : identification
    #
    # situation 3 : ignorez cette paire du caid/identification, sur le canal « Sid »
    # I : caid : identification : Sid
    #
    # situation 4 : quand caid1 et caid2 existent pour un canal, préférez caid1 au-dessus de caid2
    # P : caid1, caid2
    #
    # situation 5 : quand caid1 : ident1 labourent le caidN : l'identN existent pour un canal, les emploient par ordre de cette liste.
    # P : caid1 : ident1, caid2 : ident2. , caidN : identN
    #
    # situation 6 : quand caid1 : ident1 labourent le caidN : l'identN existent pour le canal « Sid », les emploient par ordre de cette liste.
    # le Sid sur les premières paires du caid/identification identifie le Sid pour lequel la liste est employée. Tous autres sids ignorent cette liste.
    # P : caid1 : ident1 : Sid, caid2 : ident2. , caidN : identN
    #
    DOSSIER DU #CAID PRIO : /var/etc/CCcam.prio
    #
    # dans ce dossier tous les idents de fournisseur sont définis
    # l'information à partir de ce dossier est employée dans l'interface de Web
    # format :
    # <caid><ident> « description de fournisseur »
    #
    # DOSSIER DE PROVIDERINFO : /var/etc/CCcam.providers
    #
    # dans ce dossier tous les idents de canal sont définis
    # l'information à partir de ce dossier est employée dans l'interface de Web
    # format :
    # caid : identification : Sid « description de la Manche »
    #
    # DOSSIER DE CHANNELINFO : /var/etc/CCcam.channelinfo
    # écrivez les ouvertures fausses pour classer
    # les défauts est éteints
    #
    AVERTISSEMENTS de #LOG : /tmp/warnings.txt
    # l'arrangement global pour l'ouverture furtive au serveur de newcamd/newcs, ligne de N peut outrepasser
    # modes de discrétion : 0 = a désactivé, 1 = le mgcamd nouveau, 2 = le mgcamd vieux, 3 = l'evocamd, 4 = générique
    # défaut : 0
    #
    DISCRÉTION de #NEWCAMD : 0
    # équilibrage de la charge entre les cartes identiques, noms d'appareil de liste des lecteurs de cartes contenant les cartes identiques,
    # sur option suivi d'une liste d'identifications de service qui doivent être exclues de loadbalancing
    #
    # LOADBALANCE : <device1> <device2>. <devicen> {<exceptsid1>, <exceptsid2>. , <exceptsidn>}
    #
    # des groupes multiples de loadbalance peuvent être configurés, en ajoutant les lignes multiples
    # avertissant : le relancement est exigé, quand la config de groupe de loadbalance change
    #
    #example 1 : demandes d'équilibre de charge de trois cartes identiques
    #
    # LOADBALANCE : /dev/ttyS0 /dev/ttyS1 /dev/ttyS2
    #
    #example 2 : les demandes d'équilibre de charge de deux cartes, Sid 0df3 et 0de1 presque identiques sont seulement disponibles
    le #on un des cartes, demande ainsi pour ces sids ne devrait pas loadbalanced
    #
    # LOADBALANCE : /dev/ttyS5 /dev/ttyS6 {0df3,0de1}
    # dans la version 1.2.1 et abaissez il y avait un problème qui pourrait mener à déconnecter des clients
    # dans la charge de réseau de la version 1.4.0 a été sensiblement réduit
    # dans le bogue dangereux de mot de passe de la version 1.7.0 était fixe
    # afin de tirer profit de ces difficultés, tous les clients devraient améliorer
    # avec cet arrangement que vous pouvez forcer que les clients emploient au moins une certaine version autrement ils sont niés en ouvrant une session
    #
    # défaut : acceptez toutes les versions
    #
    #example 1 : évitez de déconnecter le problème de clients
    #
    VERSION DE CLIENT DE #MINIMUM : 1.3.0
    #
    #example 2 : réalisez la diminution de charge de réseau
    #
    VERSION DE CLIENT DE #MINIMUM : 1.4.0
    #
    #example 3 : ne permettez pas les mots de passe potentiellement faux (pré 1.7.0 a le bogue de mot de passe)
    #
    VERSION DE CLIENT DE #MINIMUM : 1.7.0
    # cartes à puce de ****** : option pour désactiver le chid futé vérifiant les cartes à puce de ******.
    # le défaut, seulement chids annoncés par la carte sont acceptés.
    # ceci évite beaucoup de trafic non désiré de carte
    #
    # mais si la carte à puce s'est cachée/chids inconnue, tous les chids devrait être essayé.
    # dans ce cas option spécifiez « ESSAI TOUT LE CHIDS » pour le cardreader.
    # l'utilisation avec soin, permettant l'option cause plus de trafic de carte.
    # seulement arrangement d'utilisation quand quelques canaux ne fonctionnent pas sans elle.
    # note : si même cet arrangement n'aident pas à décoder tous les canaux, essai utilisant
    # arg de commandline - l, pour désactiver toutes les configurations autodidactes (avertissant : plus lent)
    #
    #TRY TOUT LE CHIDS : <device>
    #
    #example : la carte dans /dev/ttyUSB0 obtient la contre-mesure électronique pour tous les chids possibles, pas
    #just les chids qu'il soutient officiellement
    #
    #TRY TOUT LE CHIDS : /dev/ttyUSB0
    # exécutez les commandes d'init de poteau de carte à puce
    #
    # <filename> de <device> de POSTINIT (<autodelete>)
    #
    # envoyez les commandes dans le « nom de fichier » au « dispositif », et supprimez le « nom de fichier » quand
    # argument facultatif de « autodelete » différent de zéro
    #
    #example :
    #
    #POSTINIT /dev/sci0 /tmp/postinit
    #
    contenu de /tmp/postinit de #example :
    #c134000003000000
    #c13201000a
    # option pour dépasser la version autodetected du dvb api. Relancement requis.
    #
    #DVB api : <value>
    #
    # <value> <1 = aucun dvb, 1 = dvb api 1, 3 = dvb api 3
    #
    # AVERTISSANT : seulement utilisation quand autodetect les échouer !
    #
    #example, matériel non-travaillant de dvb de débronchement :
    #DVB api : -1
    Citation :
    b) <DM 7025> de CLIENT et protocole de CCcam {« CCcam 2.0.3 » : Emu de client}
    - Panneau bleu/adjonctions/téléchargement/téléchargement (Gémeau-Serveur) /Cam/ « CCcam 2.0.3-Complete »
    - Panneau bleu/adjonctions/téléchargement/téléchargement (Gémeau-Serveur) /Cam-Configs/ « CCcam-Config 2.0.3 »
    - Panneau/de droite à gauche boutons bleus/choix de l'Emu de « CCcam 2.0.3 »/du bouton vert (came d'arrêt/début) pour activer l'Emu choisi
    - Téléchargement (SourceForge.net : Les dossiers) et installent sur votre PC l'application « de client de ftp de Filezilla 2.2.32 » (le dossier de « setup.exe » pour Windows à 32 bits).
    Courez « le client de ftp de Filezilla 2.2.32 » :
    * Adresse = IP address du LAN du récepteur : 192.168.1.4
    a> SI l'option du DHCP DU RÉCEPTEUR EST HANDICAPÉE, vous pouvez obtenir l'information de :
    Le menu/a installé/système/installation de réseau/dispositif/adapteur de réseau/eth choisis 0 « IP address »
    b> SI l'option du DHCP DU RÉCEPTEUR EST ACTIVÉE, vous pouvez obtenir l'information de l'interface de la configuration du ROUTEUR :
    Tableau de cachette de Diagnostics/ARP/Tableau « IP address » et « MAC address » cachette de l'Ethernet arp
    * Utilisateur : racine
    * Mot de passe : - (pour le DM 7025 là n'est aucun besoin pwd-cependant de vous peuvent dactylographier le « dreambox »)
    * Port : 21
    PRESSEZ « Quickconnect »
    - Allez à /etc/ et téléchargez du DM 7025 directement à votre PC (doublez le clic ou traînez et baisse) le dossier « de cfg de CCcam ». Ouvrez-le avec WordPad. Ajoutez juste ligne suivante de C (la « raccordement/client ») :
    C : <WantEmus> de <Clientpwd> de <ClientUsername> de <ServerPort> du LAN IPAddress> des <Server {oui-facultatif}
    * IP address = 192.168.1.3 du LAN du serveur
    * ServerPort = le PORT de PART = 12000 (par défaut)
    * ClientUsername = utilisateur
    * Clientpwd = usrpass
    * WantEmus = oui {facultatif, mais nécessaire si le client désire activer l'option de « ShareEmus » (sur la ligne du F du serveur)}
    C'est à la façon dont le dossier de « cfg de CCcam » du CLIENT (DM 7025) doit ressembler :
    Citation :
    « Cfg de CCcam - Wordpad »
    C : 192.168.1.3 12000 usrpass d'utilisateur oui
    LE SERVEUR ÉCOUTENT PORT : 12000
    L'INFORMATION ÉCOUTENT PORT : 16000
    L'INFORMATION DE HTML ÉCOUTENT PORT : 16001
    ZAP LE TEMPS D'OSD : 0
    USERNAME D'OSD : racine
    MOT DE PASSE D'OSD : dreambox
    SYNCHRONISATION D'EXPOSITION : oui
    MINI OSD : oui
    CORRIGEZ : oui
    DÉBRONCHEMENT EMM : oui
    NIVEAU SUPPLÉMENTAIRE D'EMM : oui
    DOSSIER DE SOFTKEY : /var/keys/SoftCam.Key
    DOSSIER D'AUTOROLL : /var/keys/AutoRoll.Key
    DOSSIER STATIQUE D'ONDE ENTRETENUE : /var/keys/constant.cw
    CAID IGNORENT LE DOSSIER : /var/keys/CCcam.ignore
    AVERTISSEMENTS DE NOTATION : /tmp/warnings.txt
    Clôturez la session et téléchargez du PC directement au DM 7025 (/etc) le dossier modifié « de cfg de CCcam ».
    PANEL/SELECTION BLEU du BOUTON d'EMU/GREEN de « CCcam 2.0.3 » : emu de « CCcam 2.0.3 » cessez/début de réactiver et appliquer les changements.
    Le processus de LAN Cardsharing est sur le point de commencer, grâce au « serveur > protocole <Client de CCcam » puissants (la plus défunte version : Emu de « CCcam 2.0.3-Complete ») et ses diverses options de configuration (par l'intermédiaire du dossier de « CCcam-Config ») associé.
    CONCLUSIONS :
    a>
    Citation :
    L'Emu de « CCcam » peut être employé, EN MÊME TEMPS, en tant que « Cardserver » (sur DM 500) et comme émulateur de « client » (sur DM 7025). Par l'intermédiaire de ses options de configuration, il peut être totalement compatible avec d'autres « Serveur-Protocoles de Camd » (Newcamd/Camd3.8xx/Radegast/NewCS/GBox) et contribue à l'établissement d'un processus cardsharing réussi et complètement opérationnel.
    b>
    Citation :
    Les SOUHAITS de CHAQUE OMS d'UTILISATEUR À PARTICIPER à un PROCESSUS de CARDSHARING (BASÉ SUR le protocole de « CCcam ») COMME A « client », DOIVENT TÉLÉCHARGER, INSTALLER et ACTIVER (PAR L'INTERMÉDIAIRE du PANNEAU BLEU) l'émulateur de « CCcam » + le fichier de configuration ASSOCIÉ.
    L'UTILISATEUR « CLIENT » DOIT « OUVRIR » LE DOSSIER « de cfg de CCcam » (le fichier de configuration ASSOCIÉ à l'émulateur de « CCcam-Client »), AFIN D'AJOUTER Une LIGNE de COMMANDE de « C » (« C » : CLIENT)
    c>
    Citation :
    L'ADMINISTRATEUR que l'OMS PARTAGE la CARTE OFFICIELLE (PROPRIÉTAIRE « DMBox-Cardserver ») DOIT ÉGALEMENT TÉLÉCHARGER, INSTALLER et ACTIVER (PAR L'INTERMÉDIAIRE du PANNEAU BLEU) de l'émulateur de « CCcam » + le fichier de configuration ASSOCIÉ.
    L'ADMINISTRATEUR DOIT « OUVRIR » LE DOSSIER « de cfg de CCcam » (le fichier de configuration ASSOCIÉ à l'émulateur de « CCcam-Serveur »), AFIN D'AJOUTER UNE LIGNE de COMMANDE de « F » (« F » : AMI)
    AINSI :
    Citation :
    - Le « DMBox-Client » SE RELIE « DMBox-Serveur » PAR L'INTERMÉDIAIRE derrière la LIGNE de « C ».
    - Le « DMBox-Serveur » COMMUNIQUE AVEC « DMBox-Client » PAR L'INTERMÉDIAIRE de la LIGNE de « F ».
    CONSEIL GÉNÉRAL :
    ENSUITE après AVOIR RÉUSSI POUR ÉTABLIR UN PROCESSUS COMPLÈTEMENT OPÉRATIONNEL de CARDSHARING, on lui recommande vivement que CHANGEMENT d'administrateurs et d'utilisateurs/clients la « ouverture ID/Password » du DMBox (n'importe qui avec les détails du serveur peut ouvrir une session dans la page de commande de Web de votre DMBox ou ftp).
    ALLEZ au PC :
    Commencez/couru/type <Enter> de « cmd » (message de sollicitation de commande)
    Dactylographiez le <Enter> de « telnet 192.168.xxx.xxx » (l'IP address local du <LAN> du DMBox)
    ouverture de dreambox : dactylographiez le <Enter> de « racine »
    mot de passe : dactylographiez le <Enter> de « dreambox »
    dactylographiez le <Enter> de « passwd »
    DÉFINISSEZ un NOUVEAU <Enter> de MOT DE PASSE (de votre choix)
    CONFIRMEZ (réintroduisez) le NOUVEAU MOT DE PASSE
    RAPPELEZ-VOUS : Dorénavant, aucune tentative des données de transfert ou dossiers du PC au DMBox et vice-versa (par l'intermédiaire du ftp ou du telnet) ne réussira À MOINS QUE vous entriez le NOUVEAUX username et mot de passe.


    MON RESPECT :
    - À L'ÉQUIPE D'ADMIN DE FORUM
    - À MES COMPATRIOTES EN GRÈCE

  2. #2

    Re: tuto ccam cardsharing de A-Z imposible de faire mieus

    salut a tous je vais juste dire un truc ces que personne ne dit rien meme pas un remerciement avec plus de 200 visite faut pas s etonner si apres on viens pleurer pour des aide je voie que ces comme partout on prend met on dit rien savais pas que met amis francais etait comme sa car j habite la belgique et je suis espagnol met bon on vas faire comme tout le monde on garde tout pour soi salut a tous et bonne journee

  3. #3
    New Member
    Join Date
    13-11-2006
    Posts
    3
    Uploads
    0

    Re: tuto ccam cardsharing de A-Z imposible de faire mieus

    Merci beaucoup pour ton tutoriel et ton esprit de partage!

  4. #4

    Re: tuto ccam cardsharing de A-Z imposible de faire mieus

    merci c'est sympa de ta part

  5. #5
    Junior Member
    Join Date
    12-05-2007
    Posts
    20
    Uploads
    0

    Unhappy Re: tuto ccam cardsharing de A-Z imposible de faire mieus

    Quote Originally Posted by coubalibre View Post
    salut a tous je vais juste dire un truc ces que personne ne dit rien meme pas un remerciement avec plus de 200 visite faut pas s etonner si apres on viens pleurer pour des aide je voie que ces comme partout on prend met on dit rien savais pas que met amis francais etait comme sa car j habite la belgique et je suis espagnol met bon on vas faire comme tout le monde on garde tout pour soi salut a tous et bonne journee
    Non je ne suis pas d'accord . mais je pense que comme les 400 personnes qui ont lu se tutto combien de personnes ont compris !!!
    Avec tout c terme .... Je pense que pour c 400 personnes qui ont pu le lire.
    Ont a rien compris c trop technique.
    Je pense que se message ne nous ai pas destiné
    Mais plutot pour des experts c bien dommage enfin !
    c juste un coup de geule
    Anthony novice
    merci et une bonne soirée !

  6. #6

    Re: tuto ccam cardsharing de A-Z imposible de faire mieus

    fort interressant , et instructif aussi , il ne reste plus qu'a mettre en application !

  7. #7

    Re: tuto ccam cardsharing de A-Z imposible de faire mieus

    bonsoir , un grand merci pour ce superbe tuto , il suffit de s'investir un peu , avec la lecture & ensuite d'essayé la pratique .
    bonne soirée.

  8. #8

    Re: tuto ccam cardsharing de A-Z imposible de faire mieus

    vraiment.. une mine d'or pour bien faire du sharing

    merci coubalibre

  9. #9
    New Member
    Join Date
    15-03-2009
    Posts
    3
    Uploads
    0

    Re: tuto ccam cardsharing de A-Z imposible de faire mieus

    slt
    coubalibre peut tu me contacter , j ai une bonne affaire a te proposer .

  10. #10

    Re: tuto ccam cardsharing de A-Z imposible de faire mieus

    merci beaucoup pour ce tuto

Page 1 of 3 123 LastLast

Similar Threads

  1. tuto sharing CCAM SVP
    By corrussant in forum French / Français
    Replies: 2
    Last Post: 12-02-2009, 11:34:54
  2. tuto pour faire marcher mar carte canalsat
    By majid_afk in forum French / Français
    Replies: 2
    Last Post: 10-12-2008, 20:39:15
  3. Comment Faire Du Cardsharing
    By souzicom in forum French / Français
    Replies: 2
    Last Post: 31-08-2008, 21:56:30
  4. Question Comment faire du cardsharing sur un Starsat
    By misery man fren in forum French / Français
    Replies: 2
    Last Post: 26-08-2008, 18:48:14
  5. comment faire du CARDSHARING...
    By misery man fren in forum French / Français
    Replies: 0
    Last Post: 10-07-2008, 21:35:22

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •