Results 1 to 4 of 4

Thread: Glossaire

  1. #1

    Lightbulb Glossaire

    GLOSSAIRE


    Bonjour,
    A moins que cela n'ait déjà été fait, je propose de faire un glossaire expliquant les termes utilisés couramment ici sur ce forum.

    Je fais appel à vous tous pour compléter cette liste que j'administrerais.
    Merci de se limiter à une ligne simple et compréhensible par tous et en faisant au plus court.

    Les membres pourront aussi demander d'expliquer des termes qui ne sont pas encore dans la liste.

    Des liens hypertexte sur des pages plus descriptives peuvent y être intégrés

    Les propositions de correction sont également les bienvenues.

    Si on pourrait faire en sorte que ce topic reste en début de la rubrique, ce serait parfait

    Je laisse des termes encore à expliquer aux spécialistes qui donneront une meilleure explication que je ne pourrais donner moi-même.

    Cette liste pourra par la suite être téléchargée
    *************************************************

    Adresse IP: Numéro qui identifie chaque ordinateur connecté à Internet
    Câble RJ45 croisé: Câble permettant de relier par réseau Ethernet, 2 machines (pc, démodulateur etc..) sans passer par un routeur ou un hub.
    CardSharing: Procédé permettant de partager les informations d'une carte via un réseau (local ou Internet)
    Carte off: Carte d'abonnement officielle
    CCcam:
    Cline:
    Démo off: Démodulateur officiel mis à disposition (location) par les fournisseurs de bouquets satellite
    Dline:
    DynDNS: service permettant à des utilisateurs qui utilisent une adresse IP dynamique de disposer quand même d'un nom de domaine
    Ethernet Protocole utilisé dans les réseaux
    Firmware Micrologiciel gèrant le fonctionnement d'un système électronique à son lancement (ordinateur, démodulateur etc..)
    hop1, hop2, hop3 ...:
    Image (Dreambox): Logiciel permettant de gérer la Dreambox (différentes versions disponibles et spécifique au modèle)
    Newcs:
    Routeur: Boîtier informatique assurant le routage des paquets sur un réseau
    Peer:
    Softcam:
    Telnet: Protocole de connectivité permettant la connexion entre ordinateurs en mode terminal
    TNT: Télévision Numérique Terrestre
    UNIX: Système d'exploitation utilisé par certains ordinateur (et démodulateurs)
    Viaccess: Système de contrôle d'accès aux chaînes payantes

  2. #2
    Junior Member
    Join Date
    29-03-2009
    Posts
    10
    Uploads
    0

    Smile Re: Glossaire

    Un petit complément si ça peu aider.


    Numéro ACS:
    C'est le numéro de version du logiciel des cartes.
    Il y plusieurs versions de logiciel: 1.2, 1.4, 1.6 et 3.82, 3.83.
    Les versions 1.4 et 1.6 sont pratiquement identiques.

    Alphacrypt:
    Le successeur de Irdeto, décode Irdeto et Betacrypt.

    Asciiserial:

    Le numéro de série qui identifie la carte. Il est aussi imprimé sur la carte en code-barres.
    Bien qu'il soit accessible par logiciel, à ma connaissance il n'est jamais vraiment utilisé.
    Il sert seulement à l'identification.

    Aston Seca:
    Quoique le vrai nom du système de décryptage soit Mediaguard, il est souvent appelé Seca ou Aston Seca. Mediaguard est développé par Seca, Aussi le nom,souvent utilisé de Seca Mediaguard est plus adapté. Aston est la compagnie qui construit le CAM (parmi d'autres) qui sont utilisés pour décoder le système Mediaguard.
    Le codage Seca Mediaguard est utilisé par Canal+ qui possède une participation dans l'organisation Seca et qui prit part au développement dy système Mediaguard. A cause de l'influence de Canal+, le système Seca Mediaguard est très populaire en France.

    ATR:
    Answer To Reset ou ATR, est le nom dela chaine de données qu'une carte envoie au démodulateur à chaque reset. L'ATR de chaque carte est conforme aux spécifications ISO7816-3. L'ATR contient des informations sur la carte par exemple les informations sur la configuration du dialogue avec le démodulateur: tension,ampérage,vitesse de transmission,coppunication synchrone ou asynchrone etc.

    Auto Update:

    La technique de mise à jour automatique (auto update ou AU) assure que la carte est gardée à niveau de façon à fournir les clés correctes au CAM quand il les demande. Les fournisseurs changent régulièrement leurs clés opérationelles et, à moins d'avoir un jeu valide de MK (management keys), vous serez bientôt laissés devant un écran noir. Pour les différents systèmes de cryptage, les clés qui sont réellement utilisées pour le décodage portentdes noms spécifiques. Par exemple, en Irdeto elles sont appelées Clés de décodage (Plainkeys) et pour le Seca elles sont appelées Clés opérationnelles (Operational Keys).

    Betacrypt:
    Un système de cryptage, ressemblant à l'Irdeto, et utilisé par le fournisseur allemand Premiere World.

    Blocker:
    De temps en temps, certains fournisseurs envoient des signaux qui sont prévus pour agir seulement sur les cartes pirates, avec l'intention de les invalider. Afin de s'assurer que ces signaux, non désirés, n'atteignent pas votre carte pour la désactiver, vous pouvez utiliser un bloqueur (blocker). Il y a 2 façons de bloquer ces signaux: bloqueur matériel ou logiciel.

    Bootloader:
    Le chargeur de démarrage (bootloader) est le premier programme, éxécuté à l'allumage de votre démodulateur. Le rôle du bootloader est de démarrer le système d'exploitation (Operating System) de votre démodulateur. Ce système, comme sur beaucoup de périphériques informatiques, est appelé communément le firmware.

    Card doubler:

    Le doubleur de carte est un appareil qui vous permet d'utiliser 2 cartes dans 1 CAM simultanément.

    CB20 selection:
    Une carte peut être adressée et modifiée de 3 façons:
    1. En utilisant son numéro de série, on peut adresser individuellement une carte
    2. En utilisant son numéro de groupe, on peut adresser simultanément les 256 cartes de ce groupe
    3. A l'intérieur d'un groupe de cartes, une sélection de cartes peut être adressée au moyen d'une sélection CB20 (max. 256 cartes)

    Channel ID:
    Ce numéro de canal permet de l'identifier.
    La bonne combinaison de clé et du numéro d'identification de canal, activera la clé.

    Common Interface:

    L'interface commune (Common Interface ou CI) est un connecteur PCMCIA du démodulateur satellite dans lequel on peut insérer un CAM. Tous les démodulateurs multicrypt utilisent des Interfaces communes.

    Algorithme commun de cryptage (Common Scrambling Algorithm) :
    C'est l'algorithme de codage comme il est spécifié par la norme DVB. Le CSA fut conçu pour sécuriser les signaux transmis, à l'abri des hackers. L'avantage réel pour le fournisseur est que le CSA est universel par rapport aux différent types de CAM. Cela veut dire, qu'un fournisseur qui émet, par exemple, à la fois en Seca et en Viaccess, peut envoyer des EMM et des ECM avec le signal transmis, mais chaque CAM ne réagira seulement qu'aux commandes prévues pour ce type de CAM. Toutes les autres commandes sont ignorées.

    Conax:
    C'est un système d'encryptage très utilisé dans les pays scandinaves.

    Accès conditionnel (Conditional Access):

    L'accès conditionnel (CA) est une technologie, utilisée pour le codage et l'autorisation dans les systèmes DVB.
    Un système d'accès conditionnel contient quelques éléments de base: SMS et SAS.

    Module d'accès conditionnel (Conditional Access Module):
    Un module d'accès conditionnel (CAM) est le module dans lequel le système d' accès conditionnel est construit. On peut trouver des CAM en modules séparés à insérer dans un connecteur interface commune (CI) de votre démodulateur, mais, quelquefois ils peuvent être parties intégrantes du démodulateur. Dans ce cas ils sont dits CAM intégrés (embedded CAM).
    Le CAM contient le logiciel nécessaire à décoder un certain système d'encryptage ainsi que le logiciel nécessaire à communiquer avec votre carte.

    Mot de contrôle (Control Word):
    Un mot de contrôle (Control Word ou CW) est un paquet de données contenant les clés codées pour l'algorithme de codage de votre carte.

    Crd:

    On peut considérer les fichiers Crd comme des fichiers de macrocommande. Ils contiennent des chaines de commande, utilisées pour mettre à jour votre carte.

    Clé cryptée et en clair (Cryptedkey et Plainkey:

    Ce sont,respectivement, les formes codées et non codées de la même clé.
    Pour rendre les choses encore plus compliquées qu'elles le ne sont déjà, la clé cryptée est souvent simplement appelée: clé.
    La clé cryptée est formée à partir d'une combinaison, de la date d'envoi de la clé, de la clé non codée et de la maître-clé non codée, le tout codé dans 1 seule clé. La clé cryptée est envoyée à la carte régulièrement. Elle valide l'abonnement de l'utilisateur, en lui permettant de regarder certains canaux. La clé cryptée assure le décodage correct d'un canal validé.

    Crypto Works:
    Crypto Works est d'arrivée relativement récente parmi les système de cryptage. Ce système est développé par Philips, basé aux Pays-Bas.

    Mot pointeur de client (Customer Word Pointer):
    Le 4ème octet du PPUA est appelé le CWP (Customer Word Pointer). IIl est utilisé pour adresser des cartes individuelles. Ce CWP est uniquement utilisé dans les cartes MOSC.

    Date:
    La date de la carte est utilisée par le fournisseur pour activer ou désactiver les canaux.

    Lignes de programmation directe (Direct Programming Lines ou DPL):
    Si l'eeprom de votre carte est directement connectée aux contacts de la la carte, alors l'eeprom peut être programmée indépendamment du processeur. Quand c'est le cas, ces connections directes sont appelées les lignes de programmation directe. Vous ne trouverez ces lignes que sur les cartes SMD ou HMD. Les Goldwafers n'utilisent pas les DPL et, c'est pourquoi, elles nécessiteront toujours un fichier de chargement (loader) dans le microcontrôleur pour programmer l'eeprom sur la carte.

    DPSC:
    DPSC est le sigle pour Digital Pirate SatelliteCard. Ces cartes sont vendues avec des clés fonctionnelles. Leur prix peut dépasser plusieurs centaines d'Euros pour les cartes multifournisseurs. D'habitude ces cartes contiennent une procédure de contrôle du temps pour assurer leur désactivation après une certaine durée d'utilisation. Ces cartes peuvent également être désactivée par des attaques du fournisseur en utilisant des ECM.

    DVB:
    DVB est le sigle pour Digital Video Broadcasting, soit le satellite TV numérique.

    ECM:

    ECM est le sigle pour Entitlement Control Message, les messages de contrôle électronique. Ces commandes sont utilisées pour contrôler le fonctionnement de votre carte. Les ECM sont toujours envoyés par paquets. Un tel paquet est appelé Mot de contrôle (Control Word ou CW) et contient des clés codées, ID etc. nécessaires pour décoder le signal. En d'autres mots, un ECM identifie le service et les conditions à remplir pour utiliser ce service. Les founisseurs utilisent de faux ECM pour désactiver les cartes pirates. C'est pourquoi beaucoup de gens traduisent ECM par Electronic Counter Measure, Contre-mesures électroniques comme dans les sous-marins! !.

    EMM:
    EMM est le sigle pour Entitlement Management Messages que l'on pourrait traduire par Messages de commande d'autorisations. Les EMM sont composés d'informations, contenues dans le SAS et seront toujours envoyés en même temps qu'un ECM. Les EMM contiennent des informations au sujet de l'abonné et du statut de l'abonnement. Il sont utilisés pour transférer des informations sur les autorisations, et transmettrons également les nouvelles clés, modifierons ou détruirons les clés existantes.

    EPG:

    EPG est le sigle pour Electronic Program Guide, c.a.d le Guide des programmes électronique.

    Jeu de fichiers (File set):

    Un jeu de fichiers est un package de programmes et de données (les clés), nécessaire à programmer une carte. La façon de le composer, dépend du type de carte pour lequel il est conçu. Pour les cartes PIC, un jeu de fichier comprend 2 fichiers (le fichier PIC et le fichier d'eeprom). Pour les cartes de type AVR comme les Funcard et les Jupiter, le jeu de fichiers conprend 2 ou 3 fichiers (un fichier flash pour le processeur, un fichier d'eeprom externe et, quelquefois, un fichier d'eeprom interne).

    Firmware:
    Le firmware est le système d'exploitaion du démodulateur

    Hexserial:
    C'est le numéro de série,un nombre hexadécimal de 3 octets qui est utilisé par le fournisseur pour adresser la carte.

    Hexmasterkey:
    C'est la maître-clé hexadécimale, un nombre hexadécimal de 10 octets qui est codé avec le numéro de série. La maître-clé hexadécimale est un code utilisé par la carte pour calculer la Maître-clé non codée à partir de la maître-clé. Sans ce code il est impossible de mettre à jour la maître-clé non codée.

    Impulsions de Paiement à la demande (Impulse Pay Per View(: ):
    C'est une extension du Paiement à la demande ordinaire. Au lieu de payer chaque événement, vous paierez selon le temps passé à utiliser le service.

    Instructions:
    Le système Seca utilise des octets d'INStruction (INS) pour la communication entre le CAM et al carte. Ces instructions sont utilisées, par exemple, pour demander à la carte les autorisations et données fournisseur, les ECM et EMM etc.

    Irdeto:
    Une organisation, foundée par Ir. den Toonder (d'où le nom). Cette organisation développe des systèmes pour sécuriser la distribution des données comme le ppv (pay per view) et l' ippv (impulse pay per view).
    Les fournisseurs les plus connus qui utilisent Irdeto pour leurs transmissions, sont Premiere World, Canal +, Stream et Nova.

    Groupe de cartes (Card group):

    C'est une autre façon pour nommer le Groupe de fournisseur.

    Groupes de cartes à clés compatibles (Key compatible card groups):
    Ce sont les groupes de cartes ou les groupes de fournisseurs, qui partagent les mêmes clés.

    Code pays (Countrycode):
    Un code à 3 bits, utilisé pour informer le CAM/démodulateur de quel groupe de canaux sera validé.

    Capture (Logging):

    C'est le procédé d'enregistrement des informations contenues dans le flux de données entre le CAM et la carte. Le flux de données contient,entre autres, les clés utilisées par le fournisseur pour manipuler la carte.

    Maître-clé et maître-clé non codée (Masterkey et Plainmasterkey):
    C'est la clé de 8 octets, codée ou non, utilisée pour déclencher certaines fonctions de la carte comme l'"ouverture" de la carte.
    La Maître-clé peut être calculée à partir de la the somme du numéro de série et du groupe fournisseur.
    La formule mathématique est simple: hexserial + provider group = masterkey.
    On appelle aussi quelquefois la Maître-clé la clé00 ou MK00. Quand la Maître-clé est écrite sur la carte, c'est sous sa forme non-codée (maître-clé en clair). Cette clé est nécessaire pour des futurs calculs pour les informations sur la clé et le canal.

    MOSC:
    Modified Original Smart Card. Ce sont les cartes officielles fournies par le fournisseur.

    MPEG:
    MPEG est le sigle pour Moving Pictures Expert Group.
    C'est l'organisation qui a développé le standard MPEG.
    On trouve plusieurs versions de MPEG:
    - MPEG-1, utilisé principalement pour les Video CD et le MP3
    - MPEG-2, le standard en TV numérique et pour les DVD
    - MPEG-4, le standard multimédia pour internet

    Multicrypt:

    Les démodulateurs Multicrypt sont des démodulateurs universels qui utilisent des interfaces communes pour supporter des CAM indépendants. Les démodulateurs Multicrypt ont été développés sous la pression du marché. Leur flexibilité tient dans la possibilité d'abriter plusieurs CAM, les rendants capables de loger plusieurs systèmes d'encryption.

    NagraVision:
    C'est un système d'encryption courant chez les fournisseurs espagnols et turcs. Il est aussi employé en hertzien par Canal+ France.

    Nano Codes:
    Les nanos sont des commandes,incluses dans des instructions, envoyées à la carte pour la mettre à jour.

    Paiement à la demande (Pay Per View):
    Comme son nom l'indique, c'est une technique, utilisé pour faire payer le client pour le programme qu'il regarde. Ainsi avec le PPV, quand vous voulez regarder un film ou un match, vous ne paierez que pour ce programme.

    Patching:

    Patching means altering the software or firmware to create new possibilities. When we talk about patching receivers (like the famous Allcam patch) it means that the original receiver firmware is modified in such a way that it is able to do more than the manufacturer intended it to do.

    The Allcam patch for instance is a modification that allows you to decode multiple coding systems on just 1 CAM. Such Allcam patches are offered for several receivers, on the web.
    But also creating a new language version of the receivers operating system, requires a firmware modification and would thus be called a patch.

    PPUA:
    Le PPUA ou Program Provider User Address est un code de 4 octets, composé de 2 codes séparatés. Les 3 premiers octets du PPUA sont appelés l' Adresse partagée (Shared Address ou SA), et le dernier octet du PPUA est le Customer Word Pointer ou CWP. Le PPUA est utiliser pour identifier et addresser les cartes.

    Groupe de fournisseur et Numéro d'identification fournisseur (Provider Group & Provider ID):

    C'est un nombre hexadécimal de 3 octets qui identifie le fournisseur. Les 2 premiers octets identifient le groupe de fournisseurs (Provider Group), le 3ème octet est le numéro d'identification du fournisseuri (Provider ID) et vaut soit 00 soit 10. Ainsi on utilise seulement 2 différents ID. La plupart des fournisseurs sont adressés en utlisant le Provider ID 00. Une exception: le fournisseur allemand Premiere World qui utilise le Provider ID 10.

    SAS:
    SAS signifie Subscriber Authorization System. Le SAS traduit l'information de l' abonné en EMM. Le SAS s'assure aussi l'autorisation nécessaire est disponible pour regarder un certain canal ou programme.

    SECA:

    Société Européenne de Contrôle d'Accès (SECA), voir Aston Seca.

    Adresse partagée (Shared Address ou SA):
    Le Shared Address (SA) est contenu dans les 3 premiers octets du PPUA et est utilisé pour addresser un groupe de cartes. Un groupe de cartes peut contenir un maximum de 256 cartes individuelles.

    Signature:

    La signature (le code d'authentification) est un code hexadécimal de 5 octets et est utilisé pour sécuriser le flux de données. La signature est une sorte de contrôle de checksum pour le flux de données.

    Smart card:
    C'est une carte à puce contenant un microcontrôleur et de la mémoire. La mémoire de la carte peut être modifiée soit par un logiciel sur un PC en utilisant un programmateur comme interface vers la carte, ou par le CAM/démodulateur au moyen d'instructions qui sont contenues dans le flux de données du signal satellite.

    SMS:

    SMS ou subscriber management system. Le SMS est un sous-système de l' Accès Conditionnel (CA). Il pilote l'information sur un souscripteur et demandeand des EMM du SAS.

    UART:
    Short for Universal Asynchronous Receiver-Transmitter. The UART is a computer component that handles asynchronous serial communication. Every computer contains a UART to manage the serial ports.

    Viaccess:

    Un système d'encryptage qui est en train de gagner en popularité parmi les founisseurs. Le Viaccess est largement utilisé en France et par plusieur sfournisseurs du nord est de l'Europe. C'est plutôt un nouveau venu.

    Videoguard:
    Un système d'encryptage utilisé pricipalement par l'anglais Sky Television.


    Un grand merci a l'auteur

  3. #3

    Re: Glossaire

    desole pr ma brutale reponse mais j ai just trouvé que le travail est incomplet:

    "
    Carte off: Carte d'abonnement officielle
    CCcam: ?????????????
    Cline: ???????????????
    Démo off: Démodulateur officiel mis à disposition (location) par les fournisseurs de bouquets satellite
    Dline: ?????????????

    "

  4. #4
    Junior Member
    Join Date
    06-11-2009
    Posts
    21
    Uploads
    0

    c line f line

    Bonjour a tous, je vais essayer de mettre à contribution mes petits aquis en termes de sharing.

    CLINE:
    la c line est une chaine de caractère qui permet la connection entre peers, grâce à la cline, une personne peut se connecter à ton SERVEUR.

    elle se compose comme suit :

    C:[serveur] [le port] [le username de la Fline] [le pass de la Fline] (d'autres infos possibles à la fin pour détereminer les privilèges)

    Fline:
    pour être capable de se connecter, la personne à besoin d'avoir un COMPTE sur ce serveur, la ligne qui permet de créer un compte sur serveur est une F line.

    F: [le login] [le password] {0:0:3}

    la partie entre accolade concerne les privilèges et restrictions.


    Peer:
    d'apres wikipedia, utilisateur pouvant transmettre tout ou partie de l'archive.

    dans le cas du cardsharing, il faut prendre la traduction simple de l'anglais peer qui veut dire pair, une personne semblable, au même niveau.
    Dans notre cas, une personne qui share ;)...

    ================================================== =======
    voilà j'espère ne pas dire de bêtise, que quelqu'un me reprenne si je me plante.

    sources:
    le beginners guide to succesfull cardsharing.
    wikipedia

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •