Interface de Disney+


Le service de streaming vidéo bat des records d’adoption, mais sa croissance ralentit plus vite que prévu et déçoit le marché.

Disney+ a cumulé 103,6 millions d'abonnés en 17 mois. La plate-forme a donc attiré 8,7 millions nouveaux utilisateurs depuis le début de l'année. Pour comparaison, Netflix a mis plus de dix ans à atteindre 207 millions d'abonnés dans le monde.

Chute en bourse pour la Walt Disney Company

Ces résultats ont beau être énormes et fulgurants, ils ont déçu le marché. Les analystes attendaient en effet 109 millions d’abonnés à l’issue de ce deuxième trimestre.

La hausse des abonnés, qui était de 28 à 29% ces derniers trimestres, ne s’élève désormais plus qu’à 9%. La croissance de Disney+ connaît donc une décélération plus tôt que prévu.

Ce qui a valu à l’action de la Walt Disney Company de baisser bourse. Le groupe pâtit, en outre, des pertes de sa division parcs d'attraction qui continue d'être touchée par la pandémie.

Disney+ continue malgré tout de tabler sur 230 millions à 260 millions d'abonnés dans le monde d'ici la fin de l’année 2024. Le service va s’étendre à de nouveaux marchés comme la Thaïlande.

Il va aussi continuer à sortir des productions originales. Ces derniers mois, il a mis en ligne les séries WandaVision,et Falcon et le soldat de l'hiver pour de l’univers Marvel, et la série animée The Bad Batch, pour l'univers StarWars.







Source : Cnet.com