Si tout se passe comme prévu, Matter devrait devenir la norme en matière de maison connectée.


Fin 2021, de premiers objets connectés utiliseront le standard Matter pour garantir une interopérabilité parfaite entre les écosystèmes d'Apple, Google, Amazon, Samsung et ceux de la plupart des constructeurs.

Celles et ceux qui possèdent plusieurs objets domotiques le savent, il n'est pas toujours facile de faire communiquer ces produits entre eux.

Pour cause, les accessoires ont souvent besoin d'un pont de connexion pour fonctionner, ce qui peut vite devenir contraignant si vous possédez plusieurs familles de produits différentes (un pont pour les ampoules, un pont pour les volets roulants, un pont pour les capteurs de température par exemple).

Cette situation est d'autant plus problématique que tous ces ponts ne sont pas forcément conçus pour fonctionner avec Apple HomeKit, Google Home, Amazon Alexa ou Samsung SmartThings, les principaux hubs domotiques aujourd'hui, ce qui force parfois les utilisateurs à jongler avec plusieurs applications.

Avec le project CHIP (Connected Home over IP), les principaux géants de la tech cherchent une solution. Dès fin 2021, ils lanceront Matter, un nouveau standard compatible avec toutes les solutions du marché sans pont de connexion.

Un logo pour reconnaître Matter

Cette alliance entre Apple, Google, Amazon, Samsung, IKEA, Somfy, Philips et la ZigBee Alliance date de 2019. La nouveauté ici est l'introduction d'un nom officiel pour ce standard, preuve qu'il est sur le point d'être lancé.

Basé sur le protocole Thread (qui permet aux objets de discuter entre eux, sans pont) et le Bluetooth Low Energy, le standard Matter devrait devenir la norme dès 2022.

La plupart des objets connectés devraient fonctionner avec toutes les enceintes connectées et n'exigeraient plus le téléchargement d'une application propriétaire. Un logo sera gravé sur tous les produits compatibles Matter.

Certains constructeurs comme Philips ont d'ores et déjà annoncé leur intention de rendre compatibles tous leurs anciens accessoires avec le protocole Matter.

Dans le futur, posséder plusieurs équipements connectés pourrait devenir bien plus facile… et rendre la domotique plus accessible au grand public.






Source :The Verge