Al Jazeera affirme avoir été victime d'une série de cyberattaques contre ses services au cours des derniers jours, notamment dans la nuit du 6 juin.

Le réseau qatari a déjà condamné ces attaques, affirmant qu'il se réservait le droit d'engager des poursuites contre les personnes impliquées.

Dans un communiqué publié mercredi, le réseau basé à Doha a déclaré que les attaquants avaient tenté « d'accéder, de perturber et de contrôler » certaines de ses plateformes d'information et sites Web, mais que ces tentatives avaient échoué, indiquant que son fournisseur de services était en mesure de surveiller et de repousser les attaques de piratage.

"De telles attaques ne font qu'accroître la détermination d'Al Jazeera à poursuivre son journalisme audacieux et exemplaire", a-t-il ajouté.