Capture d'écran de l'interface de Windows 11


Un peu plus d’une semaine avant la présentation officielle du « prochain Windows », une build de ce qui semble être Windows 11 a fuité sur la Toile. Ce nouveau Windows profite d’une refonte graphique importante, visuellement très proche de ce qui a été présenté avec Windows 10X.

Le 24 juin prochain, Microsoft présentera officiellement la « prochaine génération de Windows » au monde entier au cours d’un événement spécial pour lequel la presse a reçu une invitation.

À l’ouverture de la conférence annuelle Build 2021, Satya Nadella avait évoqué le prochain Windows comme étant la plus importante mise à jour du système d’exploitation de ces dix dernières années.

Malheureusement pour Microsoft, l’effet de surprise n’aura pas lieu le 24 juin, car Windows 11 a fuité sur la Toile. Des captures d’écran de l’OS ont d’abord été publiées sur le réseau social chinois Baidu.

Mais cette fuite s’est rapidement transformée en dégât des eaux avec la diffusion en ligne du fichier d’installation d’une Build interne de Windows 11. Nous avons pu l’installer, voici tout ce qu’il faut en retenir.


De nouvelles options de personnalisation à l'installation

Le processus d’installation de Windows 11 reste similaire à celui que l’on connaît déjà sous Windows 10, mais il intègre tout de même quelques nouveautés.

Les différents écrans de configuration proposent en effet de choisir l’usage qui sera fait de la machine sur laquelle Windows 11 est installé.

Il est ainsi possible d’opter pour une utilisation personnelle, avec l’assurance de conserver la main sur l’ensemble des paramètres de la machine, ou une utilisation professionnelle ou pour l’école.

En choisissant cette option, la machine pourra être entièrement administrée avec les paramètres propres à l’entreprise qui aura le contrôle complet de la machine.





Autre nouveauté, le menu de configuration lors de l’installation propose à présent de personnaliser l’expérience Windows en sélectionnant des usages (pour le jeu, travailler à l’école, rester connecter avec la famille, etc.) afin d’obtenir des recommandations, des outils, et des astuces si l’on en croit la description.

Le choix des usages à ce niveau n’est pas définitif puisqu’il est ensuite possible de les modifier depuis les Paramètres de Windows 11.




Une interface calquée sur Windows 10X


Au premier démarrage de Windows 11, ce qui saute le plus aux yeux est la similarité de l’interface avec Windows 10X, la version allégée de Windows prévue pour les appareils équipés de deux écrans, que Microsoft a finalement abandonnée.

La barre des tâches est toujours présente, mais regroupe désormais toutes les icônes épinglées au centre, dont le bouton du menu Démarrer.





Le menu Démarrer lui-même ne s’affiche plus sur la gauche de l’écran, mais au centre dans une fenêtre aux bords arrondis.

Les tuiles d’applications de Windows 10 ont été abandonnées au profit des nouvelles icônes d’applications que Microsoft avait dévoilées il y a quelques mois.





Plus simple et plus clair, il est scindé en deux parties : en haut se trouvent les applications épinglées (avec la possibilité de les épingler sur plusieurs volets) et le bouton permettant d’accéder à la liste de toutes les applications, et dessous, sont regroupés les documents récents.





Si le menu Démarrer et les icônes de la barre des tâches sont centrées par défaut, Microsoft a prévu une option dans les paramètres de personnalisation pour les aligner à gauche, comme sur les anciennes versions de Windows.




À côté du menu Démarrer, on retrouve un bouton de recherche (qui remplace le champ de recherche de Windows 10) dont le fonctionnement ne change pas. Il peut être utilisé aussi bien pour rechercher du contenu sur la machine que pour lancer une requête sur le Web.




L’ancien bouton Applications actives laisse place à un bouton Affichage des tâches, qui permet d’afficher, comme auparavant, un carrousel des programmes ouverts et le gestionnaire des bureaux virtuels.





Alors que Microsoft vient tout juste d’inaugurer un widget Actualités et champs d’intérêt dans la barre des tâches de Windows 10, il semblerait que Windows 11 en hérite sous une forme plus discrète.

Plutôt que d’afficher la météo, la barre des tâches de Windows 11 affiche un bouton Widgets qui permet d’afficher les widgets météo, finances, résultats sportifs, actualités à la Une, etc. en transparence par-dessus le contenu affiché à l’écran.





Le bouton pour maximiser l’affichage des fenêtres dans Windows 11 cache une fonction qui permet de gérer plus facilement leur organisation sur l’écran.

Il est ainsi possible de redimensionner automatiquement les fenêtres et de les aligner d’un côté ou de l’autre de l’écran, d’afficher plusieurs fenêtres de la même taille côtes à côtes, ou encore de répartir quatre fenêtres aux quatre coins de l’écran.





Microsoft avait annoncé l’arrivée d’une nouvelle version du Microsoft Store, elle ne semble pas encore être disponible dans la version que nous avons eu en main.





Sous Windows 11, Microsoft a également intégré son application Xbox qui permet aux joueurs d’accéder rapidement aux jeux du Xbox Game Pass, d’interagir avec leurs contacts du Xbox network, ou encore d’acheter des jeux sur le store.

Pour l’heure, rien ne peut indiquer que l’interface de Windows 11 visible dans cette build est l’interface finale. Peu de temps après cette fuite, Microsoft a réagi en publiant un tweet indiquant que ce n’était « que le début ».



This is just the Start. Tune in on June 24th at 11 am ET to see what's next. #MicrosoftEvent https://t.co/DM7SYVdc3j
— Windows (@Windows) June 15, 2021


En attendant de savoir s’il s’agit là d’une fuite organisée de toutes pièces, rendez-vous est pris pour le 24 juin prochain, jour de l’événement spécial organisé par Microsoft, où la firme de Redmond devrait nous dévoiler officiellement la nouvelle version de son système d’exploitation.